Quarante-huit heures chrono après l’émission Répliques du 24 juin sur France Culture, le spécialiste audiovisuel du terrorisme islamique Mohamed Sifaoui s’est fendu d’un tweet sans appel : « A. Finkielkraut reçoit Renaud Camus. Deux agents toxiques alimentant l’ext-droite qui polluent @franceculture voire la France et la culture. »

En clair, l’ancien journaliste algérien menacé par les barbus s’offusque qu’Alain Finkielkraut ait invité Renaud Camus à débattre avec le démographe Hervé Le Bras. On ne lui répondra pas sur le fond, Alain Finkielkraut l’ayant fait de son côté dans son émission, s’étonnant qu’un grand nombre de journalistes et d’intellectuels préfèrent le procès par contumace (contre Camus l’Arlésienne) au débat contradictoire en présence du théoricien du Grand Remplacement.

Passons sur le vocabulaire olfactif et l’obsession pour la pureté immunologique du chasseur d’« agent toxique », paradoxal c

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2017 - #48

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite