Culture- Causeur
Culture

Culture

L’or du thé

Dans le thé, ce n’est pas uniquement la boisson chaude que l’on apprécie mais l’ensemble raffiné dans lequel il est servi, le rituel, les tasses, les théières et les accessoires. Petit voyage dans un monde plus complexe encore que celui du vin...

Kafka et Michaux au temps du « stop and go »

Si la réalité dépasse parfois la fiction, c’est que la fiction précède souvent la réalité. La littérature prévoit l’avenir. Cette chronique le prouve

« Grease » au banc des accusés!

Quand l’idéologie woke continue ses ravages jusqu’au ridicule, Sophie Bachat défend bec et ongles la belle tradition cinématographique du teen-movie...

«Le cas du Dr Laurent»: quand le cinéma des années 50 faisait du féminisme intelligent

Le Cas du Dr Laurent de Jean-Paul Le Chanois, cinéaste humaniste qui eut son heure de gloire dans les années 50, mérite le détour par une certaine audace dans le sujet. Diffusion le 22 février à 22h30 sur arte

À Lille, l’art dramatique sera “sociétal” ou ne sera pas

David Bobée est le stéréotype de “l’artiste” engagé qui n’a plus qu’un souvenir lointain de ce qu’est l’art véritable...

La possibilité d’une œuvre en 2021: « les Porcs » au banc des accusés

Marc-Edouard Nabe publie la suite des « Porcs »

Mauvais cygnes à l’Opéra de Paris

Plus que le critique, le comédien, le musicien et le danseur, c’est l’ouvreuse qui passe sa vie dans les salles de spectacle. Laissons donc sa petite lampe éclairer notre lanterne!

Art contemporain: «une production fade, aseptisée, facilement exportable»

Avec son premier livre "L’Autre Art contemporain : vrais artistes et fausses valeurs" (Grasset) Benjamin Olivennes met ses pas dans ceux de Jean Clair. Entretien

C’était les défaites de la Musique!

France 2, grande scène palliative d’un Art atone

F le Maudit

La leçon de "M le maudit", le chef-d’oeuvre de Fritz Lang, c'est que lynchage n'est pas justice et que tout le monde a le droit au droit – même Peter Lorre en assassin de petites filles. Cette leçon, qu'Alain Finkielkraut a expliquée à David Pujadas, indiffère tous les aboyeurs qui ont crié haro sur un de nos plus éminents penseurs...

Pierre-Guillaume de Roux, le dernier prince des Lettres

Je veux garder, aujourd’hui, le souvenir non pas du lettré ou de l’homme engagé, plutôt celui du passeur rieur et partageur, de sa gourmandise érudite qui me manque déjà tant...

Olivier Duhamel, une disgrâce

La plume au vent, la chronique de Frédéric Ferney

Michel Mourlet, notre Parménide

"Survivant de l’âge d’or. Textes et entretiens sur le cinéma 1970-2020", aux Editions de Paris et "Ecrivains de France XXème siècle", chez France Univers

Mafalda, c’est moi!

Profitez des vacances d’hiver pour vous offrir une séance de Quinothérapie! On devrait mettre Mafalda au programme de l’ENA. Car ses maximes sont des balises dans l’Océan : « Le drame, quand on est président, c’est que si on entreprend de résoudre les problèmes, on n’a plus le temps de gouverner » ou « S’il y a une chose que je ne peux pas supporter, c’est de gaspiller mon subconscient en rêvant des inepties » ...

Pierre-Guillaume de Roux contre l’asservissement des esprits

L'éditeur Pierre-Guillaume de Roux est décédé à 57 ans

Relire Patricia Highsmith

Avec Tom Ripley, elle a créé un héros fascinant, dont l'ambiguïté se glisse sans complexe dans les anfractuosités de l'existence humaine

Basile de Koch réfugié climatique

La Martinique. En un mot comme en cent, c’est là qu’il fallait être pour la "Nwel"...

Les « Triplés » dans le collimateur de la cancel culture

Nicole Lambert: "Et alors ? Je n’ai aucune haine sociale. Moi j’avais envie de parler de l’art de vivre français. On m’a reproché d’avoir fait une mère aussi jolie. Évidemment toutes les mères ne sont pas aussi élégantes et aussi jolies, mais pour les enfants, leur mère c’est toujours la plus belle, donc je dessine la plus belle des mamans. Je ne comprends pas pourquoi les gens boudent leur plaisir"

La question algérienne: un procès à charge qui ne dit pas son nom

Car si l’amnésie serait une faute, la repentance à tout prix, elle, est à coup sûr une erreur...

Accessoirement, « La familia grande » est (aussi) un objet littéraire, dépourvu de pathos

La structure du livre se divise en trois actes: enfance, adolescence et âge adulte. Le livre s’ouvre et se referme sur la mort de la mère de l’auteur

César J- 31: acteurs, je vous aime!

Et si les vertus du silence étaient le socle des longues carrières...

Drôle de mec!

Ivan Jablonka, maître en auto-dérision, se décrit comme une sorte de handicapé de la vie. Infoutu de réparer un moteur, de colmater une fuite, de changer une ampoule ou d’allumer un barbecue, il s’interroge sur sa masculinité. « D’ailleurs, le fait que je m’interroge sur ma masculinité est une démarche bien peu virile » ...

Hollywar, l’idéologie en 24 images/seconde

Le livre de Pierre Conesa, "Hollywar", paru en 2018 chez Robert Laffont, décrit dans le détail, catégorie par catégorie, la façon dont, dès le départ, à l’aube du XXe siècle, la machine à filmer américaine a fabriqué le socle de l’Histoire et du pouvoir américains...

Richard Malka, le diable en tête

L'avocat publie un nouveau roman "Le Voleur d'amour" (Grasset)

Victime sans bourreau

Nous baignons dans une « culture victimaire » qui ne date pas d’hier, mais son expression individuelle n’avait pas encore été étudiée de manière systématique...

Andreï Makine: l’amitié au temps du goulag

Dans son roman autobiographique, "L’Ami arménien", Andreï Makine donne un chef-d’œuvre où l’apprentissage se fait dans la Sibérie des années soixante-dix

Le croquant indiscret chez les Helvètes

Reparution de "Rêver à la Suisse", recueil de voyage d’Henri Calet datant de 1946

Boxe et pétanque

"La vie rêvée du joueur d'échecs", Denis Grozdanovitch, Éditions Grasset