Quantcast

A la une

Daesh Romance ?

Production européenne, Rebel (mais pourquoi ce titre en Anglais ?) signe le nouvel opus d’Adil El Arbi et Billal Fallah, duo de cinéastes qui, sous la marque de fabrique sympa Adil & Bilall, reconduit de film en film, depuis Black (2015) jusqu’à Bad Boys for Life ( 2020), blockbuster américain avec Will Smith et Martin Lawrence, en passant par Gangsta ( 2018), une insistante fascination pour la violence des quartiers et les règlements de compte entre voyous...

Société

Le déni de Saint-Denis

Les violences au Stade de France ont mis en lumière la délinquance endémique de la Seine-Saint-Denis. Relevant davantage de la voyoucratie plus ou moins organisée que de gangs prêts à la guerre civile, celle-ci étend toujours plus ses zones de non-droit. Mais pour ne pas « stigmatiser », la majorité des élus préfèrent la nier...

Pas de vacances pour les voyous !

Le ministre de l'Intérieur se déplace beaucoup d'une délinquance à l'autre, d'un embrasement à l'autre, de drames en tragédies...

Retour du Refoulé

Politique

À la recherche d’Eric Zemmour…

Sur Twitter et sur TikTok, certains continuent à soutenir la cause d'Eric Zemmour (EZ) en affirmant que lui seul aurait été capable de sauver la droite et la France dans le même mouvement...

L’étrange droit de vote

Promesse électorale jamais tenue depuis 1981 la proposition d'un droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales a été relancée par le député Renaissance Sacha Houlié le 2 août dernier...

Salman Rushdie : son destin individuel est le symbole de notre destin collectif

La tentative d'assassinat de Salman Rushdie montre combien l'influence des extrémistes islamistes reste forte et nous rappelle que tous les citoyens, musulmans compris, doivent...

Droite tordue

Chasseresse de « nazis » ukrainiens, post-sovietophile sans le savoir, soutien d’Amnesty International, et aux dernières nouvelles, partisane de la Chine unique, la droite nationale a perdu la tête...

Houria Bouteldja, maurassienne ? Peut-être. Raciste et antisémite ? C’est sûr

Intéressé et intrigué par le récent papier d’Alexandre de Galzain sur la conférence donnée par Houria Bouteldja à deux Youtubeurs d’extrême-gauche, j’ai eu envie d’en savoir plus, ai pris mon courage à deux mains et me suis coltiné ladite conférence. Comme Alexandre de Galzain en a finement analysé la deuxième partie, je ne m’attarderai ici que sur la première heure de cette hallucinante mais instructive causerie...

Monde

Les migrants africains rejetés en Afrique du Sud

Depuis plusieurs mois, l’Afrique du Sud fait face à ses propres démons. Un rapport récemment publié par l’Organisation des Nations unies (ONU) a dénoncé la montée de la xénophobie à l’égard des migrants africains, le racisme persistant dans le pays de Nelson Mandela et les nombreux discours de haine contre les réfugiés et demandeurs d’asile propagés par certains mouvements politiques...

Israël : la propagande et la démocratie

Alors que les bombardements ont fait rage ces derniers jours sur les villes israéliennes, le philosophe Charles Rojzman dresse un portrait objectif et pragmatique de la situation...

Les + lus

Médias

Economie

Cette semaine

Silence, on égorge

Mort sans la France

Alban Gervaise est mort dans l’indifférence. La France ne lui a pas rendu l’hommage qu’il méritait. Sa fin cruelle intervient au croisement de deux tragédies : la guerre que nous livrent des terroristes invisibles et le terrifiant déni de celle-ci. Or, on ne peut régler un problème qu’on refuse ou interdit de voir. Ce refus du réel est sûrement le mal français le plus profond.

Culture

Daesh Romance ?

Production européenne, Rebel (mais pourquoi ce titre en Anglais ?) signe le nouvel opus d’Adil El Arbi et Billal Fallah, duo de cinéastes qui, sous la marque de fabrique sympa Adil & Bilall, reconduit de film en film, depuis Black (2015) jusqu’à Bad Boys for Life ( 2020), blockbuster américain avec Will Smith et Martin Lawrence, en passant par Gangsta ( 2018), une insistante fascination pour la violence des quartiers et les règlements de compte entre voyous...

L’homme à cheval et un délicieux fabuliste : le bel été !

Certes, la cavalerie fut autrefois un élément essentiel de la guerre, mais l'art équestre fait partie intégrante de l'histoire de la civilisation française, comme...

Féminisme

Edition réservée aux abonnés

Le déni de Saint-Denis

Les violences au Stade de France ont mis en lumière la délinquance endémique de la Seine-Saint-Denis. Relevant davantage de la voyoucratie plus ou moins organisée que de gangs prêts à la guerre civile, celle-ci étend toujours plus ses zones de non-droit. Mais pour ne pas « stigmatiser », la majorité des élus préfèrent la nier...

Expulsons tous les prêcheurs de haine – et tous ceux qui les approuvent !

Notre chroniqueur, qui a horreur que l’on s’en prenne aux gens de lettres, réagit violemment à la tentative d’égorgement perpétrée sur Salman Rushdie. Causeur,...

Salman Rushdie : son destin individuel est le symbole de notre destin collectif

La tentative d'assassinat de Salman Rushdie montre combien l'influence des extrémistes islamistes reste forte et nous rappelle que tous les citoyens, musulmans compris, doivent...

Retour du Refoulé

Les attaques au couteau se multiplient comme la manne dans le désert français : à Bordeaux, 31 sont comptabilisées pour ce seul mois de juin. Triste exemple par sa banalité, d'une délinquance qui dans son honorable souci d'égalité n'épargne aucune de nos métropoles françaises. La préfecture indique une moitié de mineurs sur la totalité des incriminés, ou des jeunes majeurs venus clandestinement du Maroc ou d'Algérie sans leur famille...

Qatar : l’ami de tous, l’ennemi de personne

Pour survivre et prospérer, Doha cultive une diplomatique de sport, culture ainsi que dépannage et sauvetage géostratégique. Tout pour être utile et indispensable...

Le rendez-vous des canards boiteux

Les Brésiliens s’apprêtent à choisir un président pour un mandat de quatre ans. Malheureusement, les principaux candidats présentent de graves invalidités qui font ressembler ce scrutin à un rendez-vous de canards boiteux...