A Orléans, un syndicat musulman cartonne à la fac.


Aux élections universitaires qui se sont tenues à Orléans le 27 mars dernier, Active ta fac, liste soutenue par les Étudiants musulmans de France a fait 20,84 % des voix, arrivant en troisième position derrière l’UNEF et Ô Campus. L’EMF dispose désormais de l’un des six sièges étudiants du conseil d’administration et de deux sur les 19 que compte la commission de la formation et de la vie universitaire.

L’EMF se présente comme laïque, mais sa candidate est voilée. Et l’association tient chaque année un stand à la Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF) du Bourget. Étudiants, professeurs, personne n’a rien vu venir. « À l’université d’Orléans, la religion était un non-sujet : il y a des filles voilées, mais je n’ai jamais entendu parler de tensions confessionnelles », raconte un professeur. Zoé, étudiante, confirme : l’islam n’avait pas de visibilité particulière, sauf pendant le ramadan. Comment expliquer ce score ?

A lire aussi: Université: la révolte des bac + zéro

Il y a le taux de participation, très faible : 9,7 %. Il y a aussi, poursuit le professeur, une conjoncture particulière : les antennes de Chartres, Bourges, Issoudun et

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Causeur #57 - Mai 2018

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite