REACnROLL, la webtélé des mécontemporains, a rencontré le dessinateur Marsault pour un entretien sans langue de bois.


 

Causeur vous propose de lire un extrait de leur échange, que vous pouvez visionner en intégralité sur RNR.TV

REACnROLL. D’où te vient cette colère ?

Marsault. Moi comme tout le monde, sur les coups de 18-20 ans j’étais un petit peu de gauche. Pas de gauche au niveau politique spécialement, mais de gauche mentale, parce qu’on est élevés dans un système de gauche, il y a des valeurs de gauche, humanistes etc. D’ailleurs quand j’ai fait mes premiers dessins dans le Zélium, quand j’avais 21-22 ans, c’était un journal d’extrême gauche, je faisais des machins bêtement anti-patriotiques, pas de manière excessive non plus mais un petit peu, des trucs un peu anti-flics, un peu anti-FN parce que j’étais encore très très vert. J’avais pas encore ouvert les yeux, j’avais pas pris le temps de me dire “tiens, quand bidule qui est journaliste me dit un truc, est-ce que ce serait pas une grosse connerie ? Est-ce qu’elle se foutrait pas de ma gueule ?” Elle est à la télé, donc si elle dit un truc c’est forcément vrai.

Comme j’ai un peu plus de 70 de QI, à un moment je me suis mis à réfléchir, et j’ai compris, sans vouloir parler d’un complot quelconque, qu’on nous racontait quand même pas mal de saloperies, beaucoup de conneries et que ce qu’on entendait à la télé ne correspondait pas forcément à la réalité.

REACnROLL. Donc, tu fais de l’humour de droite ?

Marsault. L’humour de gauche, pour vraiment synthétiser c’est Coluche. Coluche c’est quoi ? Coluche c’est “les flics c’est de la merde, l’argent c’est de la merde, les militaires c’est de la merde, l’église c’est de la merde, l’immigration c’est génial et les patrons sont des connards”. Voilà, ça c’est l’idée générale. Ensuite, t’as l’humour de gauche-caviar, c’est à dire Desproges, que j’admire cela étant, mais t’as en plus le côté “je me fous des prolos parce qu’ils savent pas lire”. Bref, ça c’est l’humour de gauche.

>>> Retrouvez l’intégralité de l’émission en vous abonnant sur RNR.TV <<<

L’humour de droite c’est tout simplement ce qui va contre ça, mais humour de droite ça veut pas forcément dire humour UMP – enfin Les Républicains – ou humour Dupont-Aignan, c’est pas un humour qui est affilié à un parti. Tous les partis politiques me dégoûtent, de Mélenchon au FN. Je fais de l’humour droitard, de l’humour réac’ parce que je refuse la société dans laquelle je vis.

Je n’aime pas sous-peser chacun de mes mots avant de les prononcer, j’aime pas quand je dessine un truc me dire “merde, est-ce que je vais offenser bidule, la grosse avec les cheveux violets, l’immigré ou n’importe quoi?”

A lire aussi: Marsault a-t-il le droit d’exister ?

J’ai pas envie de ça, ça m’énerve cette espèce d’hygiénisation générale, d’aseptisation complète (…) Moi j’arrête pas de déraper partout, je fais des burn, je dérape dans les fossés parce que ça va deux secondes, c’est pour ça que les Français sont dépressifs et qu’ils gobent des Xanax en permanence, c’est un truc terrible, on peut quasiment plus rien dire. Et puis, quand moi je dis qu’on peut plus rien dire, on me sort toujours l’argument « Ah oui mais tu veux dire qu’en gros on ne peut plus dire du mal des juifs, des arabes ou n’importe quoi ? » Non c’est pas ça, parce qu’aujourd’hui, pour être qualifié de facho il en faut quand même très très peu.

Souviens-toi du pauvre Jean-Pierre Pernaut qui avait fait un reportage, il avait dit “Voilà on trouve des lits pour les migrants mais il y a encore des SDF dehors” ou un truc comme ça, je ne sais plus exactement. C’est vraiment la petite phrase qui passe à peu près, et c’est vrai en plus. Il s’est fait traiter de néo-nazi, la victoire d’Hitler en 33 c’était à cause de lui quasiment, et ça c’est incroyable.

Il y a une hystérie collective aujourd’hui, autour de cette aseptisation, qui est très chiante, moi ça me gonfle et je le dis. Les tenants de cette espèce d’aseptisation générale devraient commencer à faire un petit peu gaffe, au lieu de faire de la répression à tout va, parce que si les Zemmour vendent autant, si des mecs comme moi sont aussi suivis, c’est bien parce qu’il y a un souci, c’est bien parce que les gens en ont marre, et c’est pas en les traitant encore plus de fachos, en leur fermant encore plus leurs comptes Facebook et en leur mettant encore plus d’amendes que ça va s’arranger. Bien au contraire. Donc je lance un appel à ces gens-là car on est quand même deux-trois à commencer à en avoir un peu marre et il ne faudrait pas que ça dégénère.

>>> Retrouvez les 15 minutes d’échanges avec Marsault en vidéo en vous rendant sur RNR.TV <<<

Lire la suite