Nabilla Benattia, nouvelle idole des Anges de la téléréalité sur NRJ 12, a, nous dit-on, déposé sa marque de fabrique à l’INPI, c’est-à-dire l’Institut National de la Propriété Industrielle. Tout le monde, désormais, par un phénomène très warholien, connaît en effet le mythique : « Allo, quoi ! Allo non, mais allo quoi ! Allo ! T’es une fille t’as pas de shampoing, c’est comme si je dis t’es une fille t’as pas de cheveux ».
Heureusement, la loi française protège le droit à la parodie, comme l’a encore rappelé l’heureuse conclusion du procès Jalons vs Entrevue.
Rien n’interdit donc de l’utiliser à des fins non-commerciales, pour moquer des situations qui apparaîtront finalement beaucoup plus claires dans leur absurdité.
Quelques exemples ?
« Allo, quoi ! Allo, non mais allo quoi ! Allo ! T’es socialiste, tu veux pas faire de pause dans la rigueur, c’est comme si je dis t’es un socialiste et t’es pas de gauche. »
« Allo, quoi ! Allo, non mais allo quoi ! T’es de droite, tu joues la vertu outragée, c’est comme si je dis t’es de droite et t’as pas d’affaires aussi dans ton camp ! »
Ou encore :
« Allo, quoi ! Allo, non mais allo, quoi ! T’es Jérôme Cahuzac et tu veux revenir à l’Assemblée, c’est comme si je dis, t’es Jérôme Cahuzac, t’as pas de décence ! »
Et pour finir : « Allo, quoi ! Allo, non mais allo quoi ! T’es lecteur de Causeur et t’as pas acheté mon dernier livre, c’est comme si je dis t’es lecteur de Causeur et t’aimes pas la lecture ! »
Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Jérôme Leroy
Ecrivain et rédacteur en chef culture de Causeur.Dernier roman publié: Un peu tard dans la saison (La Table Ronde, 2017). Prix Rive Gauche
Lire la suite