Home Monde Biden assure être en «bonne voie pour gagner»


Biden assure être en «bonne voie pour gagner»

Aux États-Unis, la nuit est tombée et la tension est à son comble

Biden assure être en «bonne voie pour gagner»
Supportice de Donald Trump à Beverly Hills en Californie, le 3 novembre 2020 © Jay L Clendenin/Los Angeles Times/Shutterstock/SIPA Numéro de reportage: Shutterstock40803215_000005.

Alors que les élections américaines restent indécises, Joe Biden affiche sa confiance pour la victoire. À l’instar de Donald Trump ! Le bras de fer redouté entre républicains et démocrates s’engage…


Joe Biden n’a pas attendu le résultat des élections pour laisser entendre qu’il avait gagné. À minuit et demi dans le Delaware, le candidat démocrate a déclaré qu’il était « en bonne voie pour gagner » la présidentielle. « Gardez la foi, nous allons gagner », avait d’abord assuré le septuagénaire devant ses sympathisants. Même s’il a admis que les résultats allaient « prendre du temps »…

© AP/ SIPA Numéro de reportage : AP22448821_000005
© AP/ SIPA Numéro de reportage : AP22448821_000005

A lire aussi, Alexandre Mendel: Derrière les émeutes, une cible: l’Amérique de Trump

Et pour cause, même si Donald Trump a perdu l’Arizona, un swing state solidement républicain depuis près de 25 ans, il s’est assuré la victoire en Floride et au Texas notamment.

Le résultat final reste indécis. Tout va désormais se jouer dans les États industriels du Nord (Michigan, Wisconsin et surtout Pennsylvanie), mais aussi en Géorgie. 

Trump accuse Joe Biden de vouloir « voler l’élection »

La guerre des nerfs est aussi intense que celle des urnes entre les deux candidats à la Maison-Blanche. Donald Trump a accusé Joe Biden de vouloir « voler » l’élection, après que ce dernier se soit dit confiant sur sa victoire. « On est devant de loin », a-t-il garanti sur Twitter. Le réseau social au piaf bleu a immédiatement mis en garde ses utilisateurs, estimant que le tweet pouvait être « trompeur ». À défaut d’être loin en tête, le président américain semble toujours en position de contredire la confiance de Joe Biden en sa victoire.

Causeur attendra que la situation américaine se décante avant de proposer à ses lecteurs des analyses plus… fournies. À suivre dans quelque temps donc.

Chez Trump: 245 jours et 28000 miles dans cette Amérique que les médias ignorent

Price: 20,00 €

13 used & new available from 8,00 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Non, cette élection n’est pas un référendum pro ou anti-Trump!
Next article Malheur au peuple qui a besoin de héros

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération