Les nouvelles méthodes des journalistes du New York Times qui ont permis de confondre les Russes


Grâce à Flint, une intelligence artificielle de veille journalistique élevée par Benoît Raphaël, j’ai reçu un lien vers une vidéo incroyable du New York Times. Elle est en anglais, mais l’équipe du journal explique comment elle a travaillé. Et c’est époustouflant.

En compilant des milliers de données audio, vidéo, balistiques, géographiques, des témoignages locaux et des expertises scientifiques, cette vidéo prouve le bombardement d’hôpitaux civils en Syrie par l’armée russe, les 5 et 6 mai. Des frappes évidemment niées par le gouvernement russe. D’autant plus que ces hôpitaux figuraient sur une liste de « désescalade » adressée à la Russie par les Nations unies. En clair, il s’agissait de cibles interdites par l’ONU. Il était donc prudent de prétendre que c’était l’aviation de Bachar el-Assad, déjà en délicatesse avec l’ONU, qui avait transgressé l’interdit.

Je ne m’étendrai pas ici sur l’éventualité selon laquelle l

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Décembre 2019 - Causeur #74

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite