L’année européenne 2014 a commencé par une controverse entre deux de nos seigneurs, Manuel Barroso et Mario Draghi. Au premier, qui avait  proclamé que la crise de la zone euro appartenait au passé, le second a rétorqué que la crise persistait au vu de la faible activité économique dans la zone. Il faut tenter d’élucider ce désaccord entre deux personnalités dévouées à la survie de la monnaie unique et au maintien de l’intégrité de la zone monétaire. Ce faisant, on expliquera comment l’euro a survécu. Barroso[1. Dont on omet de rappeler les responsabilités dans la conduite du Portugal avant qu’il n’accède, avec l’appui de Washington, à la présidence de la Commission européenne.]

*Photo: Michael Probst/AP/SIPA.AP21519716_000001

Lire la suite