La société Mobiom donne la chance à ceux qui le veulent de flasher tout ce qui bouge.  Une énième insulte aux automobilistes bretons.


L’uberisation de la société prend un nouveau visage en Bretagne.

Ouest-France nous apprend en effet l’arrivée de radars privés dans la belle province. Grâce à cette merveille de technologie, chacun sera bientôt en mesure de flasher sa belle-mère pour assurer la sécurité routière. Moyennant « un salaire annualisé de 22 000 euros », les amoureux de la conduite vertueuse pourront piloter des Ford Focus grises et marauder sur les routes indiquées à l’avance par la société Mobiom. La nuit, le jour, le week-end, les jours fériés, qu’il pleuve ou qu’il pleuve (nous restons en Bretagne…), les stakhanovistes du radar privé n’auront pour tâche que de conduire leur véhicule. Ils ne sauront même pas qui est verbalisé, les PV étant envoyés directement au Centre national de traitement des infractions de Rennes.

A lire au

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2020 - Causeur #76

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite