Home Édition Abonné Avril 2022 [Nos années Causeur] Babeth cause


[Nos années Causeur] Babeth cause

[Nos années Causeur] Babeth cause
Photo: Hannah Assouline

De lectrice à contributrice, Raphaëlle Philli vous parle de ses années Causeur


J’avais 12 ans, 13 ans, 14 ans, j’attendais tous les mois la parution de mon mensuel adoré Mademoiselle Âge tendre. Il me parlait de premiers baisers, de masques au concombre contre les boutons, de Françoise Hardy, du dernier disque yéyé, de pantalons pattes d’eph, et mon horoscope me chuchotait que le premier amour était pour bientôt. Chaque article m’enchantait, et celles qui les écrivaient étaient mes amies, mes complices, mes confidentes. À chaque âge ses idoles, ses modèles et sa muse.

Retrouvez actuellement en kiosques le numéro 100 de Causeur

Fast forward : mes années Libé, mes années Le Monde, mes années Télérama. Assez vite, je commence à connaître leur chanson par cœur… Cause toujours, je m’ennuie ! J’essaie de pimenter et j’entame mes années The New York Times. Je me fâche parfois mais je m’accroche puis finalement je décroche. On me conseille Mother Jones, mon abonnement dure un an, je ne renouvelle pas. Je deviens orpheline pour de bon et pour des années.

Jusqu’au jour où une amie enthousiaste me parle de Causeur : « Une bouteille d’oxygène pour les apnéistes, le rendez-vous mensuel pour les orphelins, les désenchantés. » Je feuillette, je découvre, je jubile, je renoue, je dévore. Et, cerise sur le gâteau, je rencontre en personne les yeux bleus et le visage poupin de Babeth ; elle est drôle, espiègle, brillante et elle cause. À chaque âge ses idoles, ses modèles, sa muse.

Avril 2022 - Causeur #100

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Comment Macron peut éviter un second mandat chaotique
Next article Norge: la poésie dopée par «le pot belge»
Professeure, diplômée de l'Université de Berkeley, elle a enseigné aux Etats-Unis et en France.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération