Home Politique Pour Mélenchon, c’est un signe d’intégration: «Les Français sont les plus gros mangeurs de couscous»


Pour Mélenchon, c’est un signe d’intégration: «Les Français sont les plus gros mangeurs de couscous»

Il mentionne également la pizza parmi nos plats préférés. Mais ça, c’est pour dérouter les islamophobes

Pour Mélenchon, c’est un signe d’intégration: «Les Français sont les plus gros mangeurs de couscous»
Le Président de La France Insoumise (LFI) et candidat à l'élection présidentielle de 2022 Jean-Luc Mélenchon lors de son premier meeting de campagne à Aubin, dans le sud de la France, le 16 mai 2021 © Alain ROBERT/SIPA/SIPA Numéro de reportage : 01019454_000003

Dimanche 16 mai, le président de La France insoumise était à Aubin. Pour son premier meeting de campagne présidentielle, Mélenchon a fait fort…


Au restaurant « Chez Jean-Luc », la carte est d’une belle simplicité : couscous royal, couscous méchoui, couscous boulettes, couscous poulet… Pour la forme et pour balayer l’accusation comme quoi il serait islamo-gauchiste, le numéro un de la France insoumise a ajouté un petit morceau de pizza sur son menu.

« Chez Jean-Luc » est un affreux bouiboui. Sa bouffe est notoirement avariée. Mais elle a échappé à toutes les inspections sanitaires. Car si on veut le contrôler, Jean-Luc Mélenchon se met en colère. Et ses colères sont terribles.

Il était en meeting à Aubin, et c’est là qu’il a proclamé la royauté du couscous. Il y a vu un signe évident annonçant que la France était « un pays multiculturel ». La culture, comme chacun sait, est soluble dans le couscous.

À lire aussi : Jean-Luc Mélenchon connaît l’avenir du monde…

Mélenchon a également invoqué, et c’était pour la frime, la pizza. Aux mangeurs de pizza, nous devons Cicéron, Dante, Michel-Ange, Raphaël, Verdi et Puccini. Aux mangeurs de couscous, nous sommes redevables de quoi ? Certes, il y a bien eu, de l’autre côté de la Méditerranée, Saint Augustin. Mais c’était un Berbère chrétien.

Ayant consulté de savants logiciels, Mélenchon a annoncé – pour s’en réjouir – qu’ « en 2050, 50% de la population française sera métissée ». Un mélange amoureux entre le couscous et la pizza ? De cette union naîtront sans doute plein de petits couspizzas. On remarquera que « Chez Jean-Luc », on ne trouve pas de charcuteries d’Auvergne, de rôtis de porc-purée, de jambons de Bayonne et de saucissons à l’ail. Le couscous qu’il affectionne doit suffire.

En mangeant du couscous, nous nous intégrons donc aux nouveaux arrivants. Certains pensent, au contraire, que c’est à eux de s’intégrer à nous en se bourrant de rillettes. Mais ils ne sont pas recommandables. Pour mettre tout le monde d’accord, nous suggérons un couscous-rillettes.

À lire aussi : Les très étranges tribulations du camarade Mélenchon dans le très lointain Équateur

Mélenchon a quitté un instant son menu à plat fixe pour se lancer dans une belle envolée. Il a annoncé : « l’islamo-gauchisme n’existe pas plus que les zombies ou le monstre du Loch Ness ». L’islamo-gauchisme est, selon nous, incarné dans sa version la plus achevée par le patron de La France insoumise. Devons-nous déduire de ses propos que Mélenchon n’existe pas, pas plus que le monstre du Loch Ness ?…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Les manifestations pro-palestiniennes ne feraient-elles plus recette?
Next article Mathieu Bock-Côté: l’invitation au combat anti-woke
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération