Causeur. On pensait que cette campagne serait largement centrée sur les thèmes identitaires. Or, s’ils sont abordés, ils ne suscitent pas les passions, et même les attaques contre le FN ne portent qu’à la marge sur ces questions. Est-ce parce que la plupart des candidats ont rejoint vos positions ? – exemple, personne ne souhaite faire venir plus d’immigrés. La lepénisation des esprits serait-elle arrivée au parti socialiste ?

Marine Le PenMalheureusement, je ne peux être aussi optimiste que vous….

On vous laisse l’optimisme…

Emmanuel Macron, François Fillon et bien d’autres ont dit tout le bien qu’ils pensent de la politique migratoire d’Angela Merkel. Ils veulent que la France accueille encore plus d’étrangers, même s’ils prennent la précaution verbale de les nommer « migrants » pour se donner une apparence humanitaire. N’oublions pas qu’au cours de chacun des deux derniers quinquennats, celui de Sarkozy-Fillon et celui de Hollande-Macron, un million d’étrangers se sont installés légalement sur le sol français, sans compter les clandestins. Deux départements, Mayotte et la Guyane, où je me suis rendue, sont submergés. Il faut arrêter avec les pompes aspirantes. Avec nos sept millions de chômeurs et nos dix millions de travailleurs pauvres, nous n’avons plus les moyens de recevoir de nouveaux arrivants. Un solde d’une dizaine de milliers par an est la limite raisonnable que je propose.

>> A lire aussi: Macron: “La France n’a jamais été et ne sera jamais une nation multiculturelle”

Tout de même, on voit des drapeaux français partout, on chante La Marseillaise partout, même chez Hamon.

Dans les réunions publiques d’Emmanuel Macron et de François Fillon, est brandi le drapeau européen, celui que j’interdirai sur les bâtiments officiels. À part chez les trotskistes purs et durs, La Marseillaise a toujours été chantée partout. Enfin, je suis la seule à vouloir assurer la continuité en réhabilitant l’enseignement de l’histoire de France et du roman national, notamment en primaire. Alors, il

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2017 - #45

Article extrait du Magazine Causeur