Home Monde Louis XX, roi des Franco


Louis XX, roi des Franco

L'héritier des Bourbons entend défendre le repos de son grand-père

Louis XX, roi des Franco
Louis XX, ou presque. ©Thierry Zoccolan - Ricardo Oliveira

« Yé né prétend pas, yé souis » ! Devenu malgré lui la risée des internets orléanistes depuis quelques années, S.A.R. Luis Alfonso de Bourbon y Martínez-Bordiú représente aux yeux des légitimistes l’héritier légitime de la couronne de France. Las, le quadragénaire ibère a désormais renoncé à toutes ses ambitions au trône capétien pour présider la Fondation Franco. Descendant en ligne directe de Louis XIV, Louis XX – comme aimait à l’appeler Thierry Ardisson dans son livre éponyme – est également le fils de la fille unique du Caudillo qui dirigea l’Espagne entre 1939 et 1975. C’est par un communiqué officiel envoyé à l’ensemble des médias espagnols qu’il a annoncé accepter d’assumer « la présidence d’honneur du conseil d’administration de la fondation Francisco Franco ».

Si, en France, la nouvelle n’a pas fait grand bruit, elle a créé une petite polémique de l’autre côté de la Bidassoa. Car le socialiste Pedro Sánchez, qui a accédé à la présidence du gouvernement après le dépôt d’une motion de censure contre Mariano Rajoy, multiplie les prises de position symboliques destinées à plaire à la gauche. Ainsi, Pedro Sánchez entend expulser le corps du général Franco du Valle de los Caídos, monument imposant situé non loin de Madrid. Louis de Bourbon devra donc livrer une importante bataille juridique pour défendre le repos de son grand-père maternel.

Une méchante rumeur prête des intentions moins nobles à don Luis, accusé d’avoir accepté cette charge fort lucrative pour assurer son confortable train de vie. Quoi qu’il en soit, ce choix semble confirmer l’ancrage ibérique de l’héritier de la maison de Bourbon. Faute de concurrent sérieux pour entretenir la flamme nostalgique de la monarchie française, les Orléans peuvent souffler !

Septembre 2018 - Causeur #60

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Stalino-féminisme: la cause des femmes en danger
Next article François Bousquet: “Tout est fasciste, même les Schtroumpfs!”
Gabriel Robin est journaliste rédacteur en chef des pages société de L'Incorrect et essayiste ("Le Non Du Peuple", éditions du Cerf 2019). Il a été collaborateur politique

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération