Home Société La Seyne-sur-mer: un faux “prêtre catholique”… au crématorium


La Seyne-sur-mer: un faux “prêtre catholique”… au crématorium

Le diocèse de Fréjus-Toulon voit ses agissements d'un mauvais œil

La Seyne-sur-mer: un faux “prêtre catholique”… au crématorium
Image: capture d'écran YouTube

L’évêché alerte les fidèles catholiques contre un certain “Père Laurent”. L’homme a déjà été aperçu par le passé dans Secret Story, l’émission de télé-poubelle de TF1


Quinqua méditerranéen au sourire hâbleur, Laurent Lenne s’est fait remarquer en 2008 dans Secret Story 2 sur TF1. Cette immersion dans les télés des foyers des Français lui a valu un duo avec le chanteur de variété écolo Francis Lalanne. Il y a neuf ans, Laurent Lenne poussa la chansonnette torse nu en chemise blanche dans un clip fraîchement intitulé “En pleine face”. Tel un Apollon entouré de ses muses sur la Côte d’Azur, il y prônait l’amour libre et l’usage du latex tout en narrant sa rencontre avec le Christ.

Quand il ne fredonne pas ses airs en bonne compagnie, Laurent Lenne prêche la bonne parole dans La Chapelle de l’unité de la Seyne-sur-mer (Var). Troquant alors sa chemise ouverte pour la soutane et le calice, « Père Laurent » y célèbre l’eucharistie le dimanche et les jours de semaine. La page internet Laseyne.info souligne que « les religieux de la Chapelle ont rejoint l’ordre apostolique et souverain des hospitaliers de Saint Jean dont le révérend père Georges de Saint Hirst est le prieur et l’évêque » -lequel est versé dans l’exorcisme et autres « guérisons des malades de l’âme », auxquelles il a consacré un ouvrage.

“Monseigneur Dominique Rey tient à alerter les fidèles et familles vivant un deuil afin d’éviter toute confusion. Au sein du crématorium de La Seyne-sur-Mer, un certain « Père Laurent », officierait actuellement et présiderait des célébrations d’obsèques. S’il se dit évêque ou prêtre, il n’est pas membre du clergé de l’Église catholique romaine et n’est pas reconnu par cette dernière.” Communiqué du Diocèse

“Si je meurs, je veux que ce soit lui”

Délaissant jambes bronzées et plages de sable fin, « Père Laurent » a célébré des offices funéraires au crématorium de la Seyne-sur-Mer courant décembre. « Je ne peux qu’en faire l’éloge », a assuré un homme en deuil dans les colonnes de Var Matin. « Si je meurs, je veux que ce soit lui », a abondé un autre apôtre.

A lire aussi: Quand les « Anges de la téléréalité » se transforment en diables

« Vers la fin 2020, nous avons eu écho de ces offices, affirme à Causeur Yves-Marie Sévillia, directeur de cabinet de Monseigneur Rey, évêque de Toulon. Quand certaines familles demandent un office religieux, elles sont redirigées vers cette personne. Elles pensent qu’il s’agit d’un prêtre et qu’elles ont affaire à un office religieux catholique ». Or, si le site de l’Église apostolique et œcuménique de « Père Laurent » présente ce dernier comme son « évêque et président » et se présente elle-même comme une « Église catholique et apostolique », elle n’a aucun rapport avec Saint-Pierre.

Le diocèse de Fréjus-Toulon alerte la population

« Il y a des personnes de la communion Saint Lazare, notre association, composée de personnes mandatées par l’évêque pour représenter l’Église et accompagner les familles endeuillées. Les entreprises funéraires sont au courant qu’elle existe et qu’elle est officiellement la représentante de l’Église auprès des familles. Ce Laurent Lenne qui officie au crématorium y est présenté comme un prêtre catholique, ce qu’il n’est pas », commente sobrement Yves-Marie Sévillia. Dans cette optique de mise au point, le diocèse de Fréjus-Toulon a publié un communiqué sur son site où il « souhaite aviser la population catholique du Var concernant des célébrations potentiellement trompeuses ».

Contactée sur son téléphone portable, l’ancienne star de télé réalité n’a pas décroché. Il n’est pourtant guère introverti: en 1992, il fit campagne pour les régionales en PACA en compagnie de Bernard Tapie. En 2010, il annonça sa candidature pour les présidentielles après qu’un SDF lui demanda de prendre une douche dans son église. En 2019, il bénit le QG de campagne de Serge Daninos, candidat de « la droite constructiviste » aux municipales de La Seyne-sur-Mer. Endossant la casquette d’imitateur, il imita aussi un certain Nicolas Sarkozy il y a cinq ans.

Curé par vocation ou opportuniste ayant trouvé, tels maints pasteurs évangéliques de Rio, un bon filon pour réussir? En 2013, dans un entretien à Public, « Père Laurent » assura avoir su qu’il voulait devenir prêtre dès l’âge de…. sept ans (!) Il ajoutait aussi projeter d’être curé de paroisse quand il aurait 50 ans, étant alors en guerre contre « l‘église catholique et sa position rétrograde sur le mariage pour tous ». Maintenant qu’il en a 52, qu’en est-il? Pas de clip en latin sur le site de son église mais une paroisse « inclusive », dont les « clercs sont engagés […] pour les communautés LGBT, pour la protection des animaux ». Si Saint François d’Assise fut le saint ami des bêtes, le Pape François n’a pas encore l’intention de défiler au côté des « communautés LGBT ». Laurent Lenne devra sans doute attendre un peu avant d’intégrer Rome.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article “Une vérité n’est plus tout à fait une vérité s’il est interdit de la contester”
Next article Rapport Stora : la repentance à sens unique?
Enseignant

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération