La maison Smalto aurait offert pour 200000€ de costumes et pantalons à Jack Lang entre 2013 et 2018. « Rien d’illégal » explique sa défense. Reste que la discrétion des juges et des médias dans la couverture de cette « affaire » a de quoi rendre jaloux François Fillon…


Serait-ce un complot ? Une tentative de déstabilisation ourdie par la Russie ?

L’affaire est grave, car elle concerne l’une des éminences de notre République des arts et des lettres, Jack Lang.

A lire aussi : Rugy: la révolte contre la gourmandise

Depuis la mi-mars, la justice s’intéresse en effet à l’élégance avec laquelle notre ministre de la Culture à perpétuité se serait composé, au fil des ans, une garde-robe gratis. Et son avocat Laurent Merlet a beau refuser d’endosser des soupçons d’abus de biens sociaux mal coupés, le doute demeure. Selon les révélations de L’Obs, l’ami des muses et des rappeurs, qui a toujours entretenu des relations privilégiées

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2019 - Causeur #70

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite