Home Édition Abonné Un bien étrange corps enseignant


Un bien étrange corps enseignant

Sylvain Hélaine, alias « Freaky Hoody », enseigne à nos enfants à lire et à compter

Un bien étrange corps enseignant
Sylvain Hélaine, alias"Freaky Hoody" lors d'une interview © Capture d'écran/D.R.

Sylvain Hélaine, 35 ans, est l’homme le plus tatoué de France mais aussi instituteur en école élémentaire. Il jure que son apparence n’est pas une provocation, mais certains parents sont dérangés par son physique.  


Quand il n’expose pas son torse tatoué en boîte de nuit, Sylvain Hélaine, alias « Freaky Hoody », enseigne à nos enfants à lire et à compter. Fier mercenaire de l’Éducation nationale, l’homme le plus tatoué de France est professeur remplaçant depuis douze ans, tant en maternelle qu’en élémentaire, et a aussi exercé dans la très branchée ville de Londres, s’est-il vanté.

À lire aussi : Elisabeth Moreno compte diffuser la propagande LGBT à l’Education nationale

Des tatouages pas du goût de tous les parents d’élèves

Cependant, sa passion pour les artifices floraux sur le crâne ou jusque dans le blanc des yeux n’est pas du goût de tous les parents d’élèves. Certains auraient même envoyé une lettre à sa hiérarchie avec des photos de lui nu trouvées sur internet, provoquant sa mise à pied pendant sept semaines. Suite à de nouvelles plaintes de parents d’élèves indignés, l’inspection académique de l’Essonne vient de le priver définitivement des joies de l’instruction en maternelle.

Avec les enfants, une fois passée la surprise, on travaille bien et on trouve que je suis le plus cool, […] ça leur ouvre l’esprit et ça leur apprend la tolérance. […] Quand ils seront adultes, il y aura peut-être plus de chances qu’ils ne soient pas racistes ou homophobes

Une éviction au parfum de purge ? « L’inspection veut juste être tranquille, ce que je peux comprendre », a sobrement commenté l’instituteur aux allures de Marvel Comics. « Avec les enfants, une fois passée la surprise, on travaille bien et on trouve que je suis le plus cool, […] ça leur ouvre l’esprit et ça leur apprend la tolérance. […] Quand ils seront adultes, il y aura peut-être plus de chances qu’ils ne soient pas racistes ou homophobes », assure-t-il aussi. Un super-héros marvélien héraut des minorités ? Sylvain Hélaine assure s’être entièrement tatoué pour son seul plaisir et se défend de toute démarche militante, assimilée de près ou de loin à des caprices de minorités bruyantes. Quant aux tatoués, rappelons qu’un des plus adulés ne fut autre que notre phénix national, un certain Johnny Hallyday.

Octobre 2020 – Causeur #83

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Cinéma: le festival des cons
Next article Proust à l’ombre des éoliennes
Enseignant

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération