Atteint de la maladie de Parkinson, le critique littéraire Serge Koster fait le deuil de son ami écrivain disparu Michel Tournier. Tournier parti est un dialogue avec les morts illustres, les vivants et la maladie. Un exercice spirituel au style ciselé.


Critique littéraire de renom et écrivain raffiné, Serge Koster signe ici un hommage à son ami Michel Tournier, le célèbre auteur du Roi des aulnes ou de Vendredi et la Vie sauvage, décédé le 18 janvier 2016. À l’opposé d’un tombeau littéraire, Tournier parti ne contient pas un gramme de marbre. C’est un livre nerveux, vif, fragmentaire : des éclats en orbite et deux planètes jumelles. En effet, alternent des souvenirs relatifs à Michel Tournier avec des notes nocturnes où l’auteur consigne les épreuves auxquelles le soumet « Miss Parkinson » et les analyses qui en résultent ; comme si deux types de souffrance travaillaient simultanément l’écrivain, celle du cœur et celle du corps, se rejoignant au point aveugle de la mort ; la mort qui a pris l’ami dont on fait le deuil et qui menace également le malade. Pour autant, le dispositif n’est ni compliqué, ni complaisant, ni même franchement morbide ; et c’est ce qui en fait la pertinence.

A lire: Dans la peau de Serge Koster

C’est qu’en dépit de son sujet, le livre de Koster est étonnamment vivant. D’abord en raison de son style, mordant, alerte, à la fois ciselé et trépidant. Ensuite, parce que Tournier y est moins embaumé que prolongé : des échos, des débats, des conversations, que Koster continue comme si son interlocuteur privilégié l’aiguillait toujours. « Disant adieu à Tournier, je ferme derrière moi la porte de l’enseignement de la littérature. Dans l’entrebâillement se glisse un lamb

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2019 - Causeur #69

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite