Comment et pourquoi Edwy Plenel est-il devenu journaliste ? Cette question n’a rien de futile ni d’anecdotique : l’explication par la biographie nous est d’ailleurs suggérée par l’intéressé, qui a exposé son itinéraire dans Secrets de jeunesse, paru en 2001. À la fin des années 1960, la vocation du jeune Edwy Plenel était de devenir un« révolutionnaire professionnel » à l’ancienne, à l’image de ceux qui peuplent la légende historique et littéraire de la première moitié du XXe siècle. Malraux, Victor Serge, Jan Valtin[1. Jan Valtin (1905-1951) : communiste allemand devenu agent du Komintern, il effectua plusieurs missions en Europe en en Asie dans les années 1920 et 1930. Après avoir déserté l’URSS en 1938, il écrivit ses Mémoires de révolutionnaire professionnel, Sans patrie ni frontières, republiés chez J.C. Lattès en 1975.]enflamment l’imagination adolescente de ce fils d’un haut cadre de l’Éducation nationale, vice-recteur en Martinique, qui mettra sa carrière en danger en prenant fait et cause pour les émeutiers « anticolonialistes » antillais. Plenel est néanmoins trop jeune pour s’engager dans les luttes étudiantes contre la guerre d’Algérie, qui furent le creuset de cette « génération 68 », celle qui allait investir les appareils de pouvoir (politique, culturel, médiatique) à partir des années 1980. En 1970, âgé de 18 ans, il s’engage dans l’organisation trotskiste la plus proche de son idéal de révolutionnaire « sans patrie ni frontières », la Ligue communiste révolutionnaire d’Alain Krivine. Ce dernier, s’il remarque le talent d’organisateur et d’agitateur du jeune militant, au point d’en faire un « permanent », a suffisamment de perspicacité pour s’opposer à son désir d’aller mettre le feu révolutionnaire dans les champs de canne à sucre antillais. Son champ d’action sera l’université où ses activités, essentiellement militantes, ne lui laissent pas le temps de passer le moindre examen, puis la presse de l’organisation comme rédacteur à Rouge, l’hebdomadaire de la LCR, de 1976 à 1980, date à laquelle il entre au Monde comme journaliste spécialisé en éducation.

*Photo: Wikipedia commons

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Luc Rosenzweig
est journaliste.Il a travaillé pendant de nombreuses années à Libération, Le Monde & Arte.Il collabore actuellement à la revue Politique Internationale, tient une chronique hebdomadaire à RCJ et produit des émissions pour France Culture.Il est l'auteur de plusieurs essais parmi lesquels "Parfaits espions" (édition du Rocher), ...