Vous avez aimé la querelle du genre ? Alors vous allez adorer les nouveaux programmes des classes de terminale littéraire. En cours de « Droit et grands enjeux du monde contemporain », on y étudiera bientôt les familles homoparentales . Selon le J. O., la disposition entrera en application à la rentrée scolaire 2012-2013.

Ceux qui penseraient que nous confondons Premier Novembre et Premier Avril trouveront ici l’intégralité du communiqué publié hier par les services de Luc Chatel, tel qu’on peut le lire sur le site du ministère de l’Education Nationale.

Communiqué de presse du 31/10/2011 : Précisions sur l’enseignement « Droit et grands enjeux du monde contemporain »


Un nouvel enseignement « Droit et grands enjeux du monde contemporain »
 sera proposé aux élèves de terminale de la série littéraire à la rentrée prochaine.
Cet enseignement, qui s’inscrit dans le cadre de la revalorisation de la filière littéraire, a pour objectif de faire découvrir le droit aux élèves en leur montrant comment le droit aborde les questions contemporaines.
Le programme précise que les thèmes retenus « mettent en scène des situations réelles afin de montrer comment le droit y est présent et avec quels instruments, quels résultats et quelles limites il y répond »
. Ainsi, pour le thème « La vie, le corps, la santé »
, il est fait référence à des réalités ou des questions qui font débat et le programme précise que « le cours sera l’occasion d’expliciter la portée juridique de quelques grands enjeux actuels »
 (procréation assistée, 
euthanasie, dons et ventes d’organes).
Le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative tient à préciser que la mention de ces questions de société ne signifie aucunement qu’elles aient une reconnaissance et une définition légales.
Mentionner ces questions de société permet seulement de montrer aux élèves les réponses apportées par le droit sous toutes ses formes (loi, réglementation, jurisprudence).
Le thème consacré à « L’évolution de la famille »
 donne ainsi l’occasion de traiter des grands domaines du droit de la famille ainsi que leur évolution, à travers les questions nouvelles qu’ont eu à traiter les juridictions et les pouvoirs publics. La notion d’homoparentalité est, à ce titre, un exemple de sujet parmi d’autres dont le droit est saisi ; elle est aussi traitée en tant que telle
 dans les facultés de droit.

Lire la suite