Home Politique Ne laissons pas les sondages choisir notre candidat!


Ne laissons pas les sondages choisir notre candidat!

Cette lettre ouverte à Christian Jacob demande l'organisation d'une primaire à droite

Ne laissons pas les sondages choisir notre candidat!
Xavier Bertrand est candidat à la présidentielle de 2022 © ERIC DESSONS/JDD/SIPA Numéro de reportage : 00927731_000011

Pétition adressée à Christian Jacob, président des Républicains


Monsieur le président,

Si l’abstention massive incite à l’humilité, nous nous réjouissons tous de la réélection des présidents sortants de notre famille politique aux dernières régionales. La déroute de La République En Marche et le désaveu du Rassemblement National ne font que renforcer notre credo : la droite n’est jamais aussi forte que lorsqu’elle assume ses valeurs, sans compromission ni alliances contre-nature. Les élections présidentielles arrivent à grand pas et il est désormais urgent de définir le processus qui désignera notre candidat en 2022.

C’est un secret de polichinelle, vous souhaitez enterrer les primaires alors même qu’elles sont inscrites dans les statuts des Républicains. Pour ce faire, votre dernière proposition est de désigner notre candidat par l’intermédiaire de deux sondages à l’automne prochain. Pour nous, cadres, élus, militants et sympathisants, cette méthode de sélection est indigne, trop tardive et pas à la hauteur des enjeux.

Le président des LR Christian Jacob donne une conférence de presse après une réunion sur les régionales et les départementales, Paris, 21 juin 2021 © Jacques Witt/SIPA, Numéro de reportage : 01024809_000026

Cette méthode des sondages n’est pas à la hauteur des enjeux car les sondages se trompent toujours, comme nous le rappellent ces élections. Les sondages se sont trompés avec Balladur en 1994, avec Jospin en 2002, avec Juppé et Sarkozy pour les primaires de 2016. Ils se tromperont avec encore plus de certitude s’ils sont appliqués, comme vous le proposez, à un « corps électoral de droite » impossible à définir, de l’aveu même de Martial Foucault, directeur du CEVIPOF, institut dont l’un des membres est pressenti pour superviser ces sondages.

Cette méthode des sondages est indigne car c’est la porte ouverte à toutes les tractations de couloir et à tous les bidouillages d’un autre temps dont nous ne voulons plus. Elle est indigne aussi car elle maintiendra à l’écart les militants et les adhérents de notre parti, engagés sur le terrain depuis des années, et qui veulent choisir eux-mêmes leur candidat.

Cette méthode est évidemment trop tardive, car en octobre il sera impossible d’organiser des primaires, et vous le savez très bien. Attendre octobre, c’est enterrer les primaires.

Mais nous ne sommes pas dupes. Votre méthode favoriserait un candidat en l’occurrence Xavier Bertrand qui, selon nous, n’a aucune légitimité particulière et qui de surcroît défend une ligne politique proche de celle d’Emmanuel Macron dont nous ne voulons pas, comme la majorité des sympathisants de droite.

Nous, élus, militants et sympathisants attachés aux valeurs de droite – autorité, sécurité, identité, transmission, famille, souveraineté, liberté, responsabilité, travail, mérite – ne voulons pas qu’un candidat nous soit imposé en s’abritant derrière des sondages opaques et non légitimes.

Nous vous demandons donc d’abandonner vos sondages et de donner la parole aux militants, aux adhérents et aux sympathisants de droite pour choisir notre candidat.

L’horizon vient de s’éclaircir pour notre famille politique. Nous devons saisir cette chance aujourd’hui pour réussir demain l’alternance dont notre pays a tant besoin et pour qu’en 2022, après Emmanuel Macron, nous ayons une vraie Droite pour la France.


Cette lettre ouverte, disponible sur le site www.droitepourlafrance.fr/non-aux-sondages, lancée le mercredi 30 juin, a déjà réuni plus de 2000 signatures en 24 heures. 


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Cause toujours!
Next article Principes républicains: plutôt un voile qu’une crèche?

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération