Home Édition Abonné La faute à Voltaire ?


La faute à Voltaire ?

A quel âge faut-il apprendre l'orthographe ?

La faute à Voltaire ?
Au lycee polyvalent Rene Auffray de Clichy la Garenne, lors de la visite du ministre, J-M Blanquer, le 2 décembre 2021. ISA HARSIN/SIPA 01051260_000017

Beaucoup de jeunes ont fini par comprendre qu’avoir une bonne orthographe augmente les chances d’être embauchés. Ils ont donc recours à des entreprises privées comme Le Projet Voltaire pour s’améliorer. Tout n’aurait-il été pas plus simple s’ils avaient commencé par bien apprendre l’orthographe à l’école ?


Si l’on en croit le « narratif » du Projet Voltaire, 82 % des recruteurs sont sensibles à l’orthographe des candidats, 92 % des décideurs estiment que les lacunes en expression et en orthographe ternissent l’image de l’entreprise et 77 % considèrent que cela a un impact majeur sur l’efficacité et la productivité des équipes.

Imaginons un dialogue entre un jeune qui vient de découvrir ces quatre vérités et un vieux qui les a apprises il y a longtemps, quand il était plus jeune encore que son interlocuteur…

À lire aussi : Et maintenant l’Education nationale recrute avec des séances de job dating

– Tu m’as l’air bien concentré, tu es sur un nouveau jeu ?

– Presque. Je prépare le Certificat Voltaire. Je voudrais bien le passer avant d’intégrer mon école d’ingénieur.

– C’est quoi ce truc ?

– Un Certificat prouvant que je ne fais pas trop de fautes d’orthographe et que j’écris sans trop d’erreurs de syntaxe. Le responsable de l’IUT nous a « vendu » l’affaire en amphi. Je me suis inscrit.

– En quelque sorte, c’est comme un TOEFL (Test of English as a Foreign Language) mais dans la langue maternelle. Il y a des niveaux ?

– Bien sûr. Moi, je vise le niveau « Technique » : 300/1000.

– 3/10 ! C’est tout ?

– Je veux être ingénieur, pas avocat. Pour eux, la barre est à 700/1000.

– Et pour les gens qui comme ton arrière-grand-mère, titulaire de son Certificat d’Etudes, ne faisait aucune faute, quel grade ?

– « Excellence ». Mais, c’est carrément le niveau littéraire !

– C’est gratuit toute cette histoire ?

– Pour nous oui, puisque c’est l’IUT qui prend en charge. Sinon, le test d’orthographe est à 59,90 € TTCet le test d’expression à 69,90 € TTC.

– Et les exercices que tu es en train de faire sur ton téléphone, c’est compris quand tu t’inscris pour le Certificat ?

– C’est différent. Tu peux suivre une formation sans passer le certificat et passer le certificat sans t’inscrire à une formation. Comme je te l’ai dit, pour ma part,  je vise le « grade » technique. Et pour le moment, après évaluation, j’en suis loin. Donc, je me suis inscrit au module « Supérieur » : 140 règles, 10 niveaux. Ce programme m’aurait été facturé 39,60 € si je m’étais s’inscrit à titre personnel. Le programme « Excellence » : 200 règles, 14 niveaux est à 49,90 €.

Si je n’avais pas souhaité valider officiellement mes connaissances, j’aurais pu me satisfaire du programme « Campus » : 47 règles, 9 niveaux à 34,90 € ou du programme « Courriel » : 24 règles, 5 niveaux à 39,60 €. Les programmes que je viens de citer ne concernent que l’orthographe. Pour le programme « Expression » : vocabulaire, syntaxe et ponctuation, 637 règles, 26 niveaux, il t’en coûte 59,90 €.

– Tu mets le temps que tu veux ?

– Non, ces programmes sont accessibles 12 mois.  Mais, tu as l’air de découvrir ! Le Certificat Voltaire date de 2010 et l’offre de formation est très diversifiée. Il y en a pour tout le monde : pour les familles, les collégiens, les élèves du primaire qui peuvent ainsi poursuivre l’apprentissage des règles vues en classe.

– Je ne veux pas dire mais tu prends un Bled et un Bescherelle et ça te fait la rue Michel.

– Tu rigoles. « Le programme utilise des technologies issues de l’intelligence artificielle et des sciences cognitives. Tu bénéficies d’un parcours personnalisé qui prend en compte ton profil de mémorisation et ton niveau initial de connaissance. La société innovante Woonoz a mis au point le moteur d’Ancrage Mémoriel®  qui a été utilisé pour développer les outils de formation ». Tu n’as pas l’air de t’en rendre compte mais « ces vingt dernières années, les neurosciences ont fait des progrès fulgurants et peuvent aujourd’hui mettre en lumière le fonctionnement complexe de la mémoire ». On sait désormais « qu’il est plus facile de mémoriser ce qu’on comprend et qu’il est indispensable de s’évaluer régulièrement. »

– Tu parles de découvertes !

– On sait aussi que « l’émotion et la répétition sont la clé de la mémorisation, que chaque individu mémorise d’une façon qui lui est propre ».

– Arrête-moi si je dis une bêtise. Votre génération découvre qu’une bonne orthographe, « ça paie ». Mais que pour beaucoup d’entre vous, pour des raisons plus ou moins indépendantes de vos volontés, vous êtes passés à côté. Vous devez donc vous y remettre et… apprendre les règles. 637 pour les plus audacieux. Pour les mémoriser, vous devez faire beaucoup d’exercices, comme des conjugaisons et des dictées. Exactement comme les générations précédentes. Sauf que vous devez faire aujourd’hui des efforts personnels… que vous n’auriez pas à faire si vous les aviez faits en temps et en heure. Cerise sur le magot, ces « rattrapages » ne sont pas gratuits !

– Peut-être. Mais, au moins, ils sont ludiques !

Le Bled Tout-en-un

Price: 12,90 €

14 used & new available from 7,19 €

Bescherelle La conjugaison pour tous: pour conjuguer les verbes français sans faute

Price: 8,95 €

35 used & new available from 3,48 €


Previous article Giorgia Meloni est-elle fasciste ?
Next article Éloge (hélas, funèbre) de l’Occident
Experte en petits riens

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération