Le porte-parole de la Brigade anti-négrophobie, Franco Lollia, est à l’origine de l’opération ayant empêché la représentation de la pièce Les Suppliantes d’Eschyle à la Sorbonne l’an passé. Il a répondu à nos questions. Il ne regrette rien.


 

Avec la Ligue de défense noire africaine (LDNA), la Brigade anti-négrophobie est à l’origine de l’opération menée en avril 2019 contre une représentation à la Sorbonne de la pièce Les Suppliantes, d’Eschyle. Motif de leur colère, les personnages portaient des masques de coule

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Mars 2020 - Causeur #77

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite