Quantcast
Home Édition Abonné Christophe Colomb, go home!


Christophe Colomb, go home!

Le découvreur de l'Amérique est un méchant...

Christophe Colomb, go home!
© D.R

Joe Biden se range plutôt du côté des décoloniaux, qui veulent remplacer le “Columbus Day” par la “Journée des peuples autochtones”. Cela n’a pas plu à certains Espagnols et aux descendants de l’explorateur…


Officiellement célébré le 12 octobre de chaque année depuis 1937 aux États-Unis, le « Colombus Day » commémore le débarquement de Christophe Colomb aux Amériques en 1492. Aujourd’hui, le célèbre navigateur est l’objet d’une remise en cause par les partisans de la cancel culture et ce, jusqu’au plus haut sommet de l’État. S’adressant à la nation dans une proclamation en ligne le 8 octobre, le président Biden a déclaré que l’arrivée de l’explorateur italien avait provoqué une « vague de dévastation » pour les peuples indigènes. Il a encouragé ses concitoyens à « enterrer ces épisodes honteux de leur passé » et à imiter l’exemple d’un certain nombre d’États et de villes qui célèbrent déjà le 12 octobre la « Journée des peuples autochtones ».

A lire aussi: Christophe Colomb, Churchill, racistes ?

Une déclaration qui a irrité les partis politiques de droite en Espagne. Le leader de Vox, Santiago Abascal, a qualifié Biden de « lamentable » pour avoir osé s’attaquer « au grand chef-d’œuvre de la conquête espagnole, l’évangélisation ». Le chef du Parti populaire, Pablo Casado, a décrit la conquête espagnole comme « l’événement le plus important de l’histoire après l’Empire romain ». « Le royaume d’Espagne, a-t-il ajouté, doit-il s’excuser parce qu’il y a cinq siècles, il a découvert le Nouveau Monde, respecté ceux qui y étaient, créé des universités, créé la prospérité, construit des villes entières ? »

A lire aussi: Le décolonialisme: appel à l’inversion du processus de civilisation

Pourtant, ce passé colonial fait débat au Mexique où le président a appelé l’Espagne à s’excuser pour ses crimes tandis que la gouverneure de Mexico, ayant déjà déboulonné une statue du Génois, propose de la remplacer par une copie de celle, découverte en janvier, d’une jeune indigène – sous prétexte que les femmes ont souffert le plus de la colonisation. Malgré la pression, les défenseurs de Colomb se mobilisent. À Philadelphie, des associations d’Italo-Américains ont déposé plainte contre le maire démocrate : sa décision unilatérale de ne plus célébrer le « Columbus Day » ne serait que le dernier d’une série d’actes « discriminatoires » contre leur communauté.

Novembre 2021 - Causeur #95

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Campagne présidentielle 2022: l’interminable lever de rideau
Next article Olivier Tonneau ou l’inquiétante absence de Surmoi de l’extrême gauche française
Journaliste , conférencier et historien.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération