Home Édition Abonné Qui est Iambillies, la chanteuse contre qui Mila porte plainte?


Qui est Iambillies, la chanteuse contre qui Mila porte plainte?

Elle n'aimerait ni les "islamophobes" ni les arabes...

Qui est Iambillies, la chanteuse contre qui Mila porte plainte?
Capture d'écran Youtube.

Mila n’a que 17 ans mais doit inlassablement faire face aux insultes. Cette semaine, c’est Iambillies, jeune chanteuse à la mode qui s’en est pris à la lycéenne.


« J’y arriverai, je serai le cauchemar de tous ces gens qui chaque jour creusent ma tombe… » chante la jolie chanteuse Iambillies dans son dernier morceau diffusé sur YouTube, avec une voix puissante et un style très « chanson française ». On peut comprendre que Mila, qui ne cesse depuis deux ans d’être l’objet d’insultes et de menaces de mort, ait été sensible aux paroles de cette chanteuse d’à peu près son âge.

C’est donc pleine de bienveillance qu’elle s’est connectée à un « live » (une vidéo en direct) que donnait Iambillies sur Instagram ce mardi 2 novembre. La chanteuse, après avoir acquis une petite célébrité auprès d’un jeune public grâce aux réseaux sociaux Instagram et TikTok, a obtenu d’être produite par un nouveau label russe introduit depuis quelques années en France, « Blackstar ». Elle doit, sous ce label, sortir un single sous peu.

300 000 fans sur Instagram

La chanteuse a l’habitude de réunir ses abonnés pour discuter de sujets divers – mais essentiellement d’elle-même – tout en fumant des joints dans une ambiance pacifiée.

« Je lui ai envoyé quelques messages de soutien et d’encouragement dans son live pour sa musique » écrit Mila sur Twitter. Mais très vite la starlette, qui totalise plus de 300 000 abonnés sur son compte Instagram, s’insurge contre la présence de Mila dans son live. S’ensuit une logorrhée d’injures. « Ta mère la pute », « va niquer ta mère », « putain d’islamophobe de merde », peut-on entendre dans la bouche de la chanteuse. Elle s’emporte et va même jusqu’à proférer une menace de mort : « la prochaine fois tu boiras de la javel ça ira plus vite ! ».

Cette violence de la part d’Iambillies pourrait se comprendre quand on sait que la jeune chanteuse avait été, elle aussi, la cible d’accusations semblables au début du mois de septembre. Une « influenceuse » nommée Sandy, la qualifiant d’ « islamophobe », avait relevé des propos tenus par la chanteuse dans certaines de ses autres retransmissions en direct sur Instagram. Notamment « les arabes j’vous aime pas ». Ou encore, lorsqu’une abonnée lui demandait si elle était une « beurette » : « j’ai l’air d’être une sale arabe moi ? non » [1].

Roulez jeunesse : Mila vient d’annoncer une nouvelle fois porter plainte pour menace de mort.


[1] https://www.youtube.com/watch?v=foAVBLgT1r0 à partir de 1 min


Previous article Voulez-vous savoir pourquoi Macron fait les yeux doux à Anne Hidalgo?
Next article La transidentité propulsée au sommet de la hiérarchie militaire américaine

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération