Quantcast
Home Médias [Vos années Causeur] Une déclaration d’amour (de plus) à ceux qui font “Causeur”


[Vos années Causeur] Une déclaration d’amour (de plus) à ceux qui font “Causeur”

Nos lecteurs expriment leur amour pour leur magazine préféré

[Vos années Causeur] Une déclaration d’amour (de plus) à ceux qui font “Causeur”
© Causeur

À l’occasion de notre numéro 100, Stéphane vous parle de ses années Causeur…


Vous aimez la France, son histoire, sa culture, sa civilisation ? Vous ne ressentez pas d’hostilité particulière envers Israël, et vous trouvez que l’Azerbaïdjan est un bien beau pays ? La fidélité en amitié est une qualité que vous appréciez, et vous comprenez que la patronne d’un journal écrive ou publie 257 articles en soutien d’un ami philosophe accusé d’indulgence envers le coupable dans une sombre affaire de mœurs ? Vous acceptez d’être confronté à des points de vue différents du vôtre, voire provocateurs, par exemple sur la corrida ou le Covid, et à des éditoriaux politiques communistes ?

Vous aimez lire des articles abordant des sujets très variés tels que l’immigration, l’islamisme, l’insécurité, le wokisme, l’immigration, l’islamisme, l’insécurité, le wokisme, l’islamo gauchisme, l’immigration… Vous n’êtes pas un fervent admirateur de Macron, la gestion de la ville de Paris par Anne Hidalgo ne provoque pas en vous un enthousiasme débordant, et les humoristes de France Inter ont du mal à vous dérider. Les beaux yeux d’Elisabeth Lévy, et sa prose inspirée qui pourfend les rien-pensants, ne vous laissent pas insensible. Alors lisez Causeur !

À lire aussi: Causeur n°100: Et si ce n’était pas lui?

Vous y trouverez des articles écrits par des journalistes professionnels, mais aussi des chroniques tenues par une grande diversité de rédacteurs : certains sont des disciples de grands penseurs, tels que Plutarque (Aurélien Marq) ou Max Pécas (Thomas Morales), d’autres sont des professeurs (dont un normalien fier de l’être, Corse et corsé), un menuisier viril et anar (tendance droitière), un ancien haut magistrat fort pondéré, un amateur d’art et de musique, un éthologue, et j’en passe et des meilleurs.

Vous aurez aussi accès à un excellent forum, lieu de discussions animées, fréquenté par de nombreux jeunes gens d’une soixantaine ou septantaine d’années, souvent intelligents, cultivés, et ayant le sens de l’humour, et par quelques trolls au rosé peu imaginatif luttant vaillamment contre les bandes de la fachosphère censées y sévir. Certains rédacteurs de Causeur (Messieurs Leroy et Brighelli, parfois Monsieur Mihaely) viennent y répondre aux critiques parfois vives qui leur sont adressées, bravo à eux de descendre dans cette arène.

On regrette la disparition (dans les colonnes de Causeur) d’Alain Finkielkraut (à qui on souhaite un bon rétablissement) ; on aimerait que quelques nouvelles grandes « plumes » viennent renforcer la rédaction, mais on félicite chaleureusement Causeur et sa joyeuse équipe pour leur courage et l’ensemble de leur œuvre et on espère pouvoir fêter le numéro 200 dans quelques années, dans une France en reconquête, à nouveau fière de son identité et ayant retrouvé les jours heureux…

PS : J’espère que cette contribution à la fête du « numéro 100 » sera jugée favorablement par les hautes sphères de Causeur : les meilleurs auteurs gagneront un abonnement numérique de 3 mois, d’une valeur de 11,40 euros ! Ventre saint-gris ! Voilà qui vaut le coup de faire un effort et de travailler son style !


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Macron/Le Pen, un jour sans fin
Next article Paroles de parias
Lecteur, admirateur d'Elisabeth Lévy.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération