Un policier vient au secours des victimes de l'attentat de Manchester, mai 2017. SIPA. Shutterstock40510794_000009

En anglais, « a terrorist incident » est un « acte terroriste », de même que « incidents of violence » correspond à notre expression « des actes de violence ». Une erreur de traduction a couru toute la matinée d’hier dans toute la presse.

Nos journalistes ont, semble-t-il, éprouvé une certaine gêne en entendant la police anglaise parler de « terrorist incident ». Mais comme ils raffolent des anglicismes, renonçant à traduire l’expression, ils se sont contentés d’une francisation minimale et se sont abrités derrière les guillemets :


 

 


Je ne pense pas avoir été la seule à tiquer puisque quand on clique sur ces trois articles, on constate que les titres en ont été modifiés.


Titre 1 :



Titres 2 et 3 (disparition de l’article n°2, apparemment) :


Si l’on en croit l’horaire de modification des articles, la prise de conscience a eu lieu en milieu de matinée:



Il est vrai que ce n’est pas forcément à 2h45 ou à 5h54 du matin qu’on est le plus lucide.

A 6h pourtant, on est plus frais (voir la vidéo à partir de 0’50 »)

Certes, la journaliste détache le mot par son intonation pour bien montrer qu’il s’agit d’une citation. C’est aussi la fonction des guillemets ici, par exemple :



La question laisse entendre qu’il y aurait une différence de gravité entre « incident terroriste » (« terrorist incident ») et « attentat suicide » (« suicide bombing »). En anglais, ce n’est pas le cas: un attentat suicide est une attaque terroriste (bonne traduction de « terrorist incident »). Donc cette interrogation n’a aucun sens, elle est totalement à côté de la plaque.

En français, le mot « incident » signifie: événement sans gravité.

En anglais, il peut…

Lisez la suite de l’article sur le blog d’Ingrid Riocreux

Lire la suite