Docteur en droit, Thierry Baudet vient d’être élu au parlement hollandais. En 2015, il a publié en France Indispensables frontières, Pourquoi le supranationalisme et le multiculturalisme détruisent la démocratie, un essai préfacé par Pascal Bruckner. Crédit photo : Marco Bakker.

Propos recueillis par Gil Mihaely.

Causeur. Aux élections législatives du 16 mars, votre parti politique, le FVD (Forum pour la Démocratie), favorable à la sortie de l’euro et de l’Union européenne, a fait élire pour la première fois deux députés dont vous-même. Cependant, les médias étrangers se sont focalisés sur le score de Geert Wilders, moins élevé que prévu, puis le bras de fer avec la Turquie. Quelle est votre analyse des résultats de ce scrutin ?

Thierry Baudet. Le peuple hollandais veut de nouveaux visages, une nouvelle énergie, et je ne suis pas le seul exemple : le leader trentenaire des Verts a fait progresser son parti dans les urnes. Les citoyens hollandais ont également exprimé un large rejet de l’immigration. C’était l’un des sujets majeurs de cette campagne. Si bien que les forces politiques qui, d’une manière ou d’une autre, remettent en cause la politique migratoire des Pays-Bas totalisent 81 sièges sur les 150 du parlement, soit une majorité. Pour respecter la volonté du peuple, le gouvernement devrait donc renouveler la vie politique et stopper l’immigration.

Les Néerlandais rejettent-ils les vagues d’immigration plus ancienne ou la dernière génération de migrants ?

On ne peut pas séparer les deux ! Si les gens sont de plus en plus critiques vis-à-vis de l’immigration c’est parce qu’ils constatent que ceux que nous avons accueillis il y a quelques décennies ne s’intègrent pas à notre société. Le problème des flux plus récents – notamment de demandeurs d’asile irakiens, afghans,

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2017 - #45

Article extrait du Magazine Causeur