Est-il bien raisonnable de laisser un cinéaste déraisonnable commenter chaque mois l’actualité en toute liberté? Assurément non. Causeur a donc décidé de le faire. Ce mois-ci, Jean-Paul Lilienfeld revient sur le train de vie de Greta Thunberg.


Je crois très sincèrement qu’il y a un effondrement de la biosphère. C’est-à-dire le blanchissement des récifs coralliens, l’acidification des océans, l’épuisement rapide des stocks de poissons, l’augmentation des inondations et incendies extrêmes, le réchauffement du Gulf Stream, la crise de l’eau douce, etc. Je suis donc convaincu qu’il est primordial de prendre de véritables mesures pour enrayer cette dégradation fatale.

Greta Thunberg, quelle que soit l’antipathie que m’inspire son ton d’ado fouettarde, son discours violent et culpabilisant, a indéniablement réussi quelque chose : imposer le sujet sur le devant de la scène.Elle a de plus le mérite de me permettre de vous poser, pour bien dém

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2020 - Causeur #75

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite