Quantcast
Home Édition Abonné Glander au soleil


Glander au soleil

Il faut préparer votre bronzage pour l'été...

Glander au soleil
D.R.

Si vous manquez de testostérone, et que vous n’avez rien contre un petit bronzage, une thérapie qui vient fraîchement de voir le jour vous propose de remédier au problème…


Tout le monde sait qu’à notre époque, la masculinité est aux abois. Elle est assaillie, d’un côté par les idéologues féministes qui veulent éradiquer de notre société toute trace du patriarcat traditionnel, et de l’autre par le fait que la population masculine en général se caractérise par une numération de spermatozoïdes très faible et des niveaux de testostérone en déclin [1].

A lire aussi : Attention, la masculinité serait “nocive” pour la santé

Or, un remède possible à cette situation vient d’être suggéré par Tucker Carlson, l’animateur-vedette de la chaîne conservatrice américaine Fox News. En plus de son émission régulière, il produit une série de documentaires diffusés par la plate-forme de la chaîne, Fox Nation. Un de ces films, intitulé The End of Men (« La fin des hommes ») et dont la sortie est prévue pour cet été, est consacré au sort lamentable de l’homme contemporain.

Au mois d’avril, la bande-annonce s’est propagée avec une viralité (plutôt qu’une virilité) étonnante sur les réseaux sociaux. Les internautes ont abondamment commenté des séquences mettant en scène des hommes torse nu et tellement musclés que c’était involontairement homoérotique. Surtout, le public a été frappé par l’image d’un homme nu, debout sur un rocher, dont les organes sexuels étaient baignés d’une lumière rougeâtre projetée par un mystérieux appareil à ses pieds.

A lire aussi : Crépuscule de la cravate : la masculinité en berne

La clé de l’énigme a été fournie dans une des émissions de Carlson où un préparateur physique, Andrew McGovern, explique qu’il s’agit d’une forme de thérapie à la lumière rouge, autrement dit, de « bronzage de testicules » (testicle tanning). L’un des bénéfices de cette pratique serait l’augmentation du niveau de testostérone de l’homme. Ce traitement fait partie d’un ensemble qu’on appelle désormais la « broméopathie », mot formé par la combinaison de « homéopathie » et de « bro », l’abréviation de brother, désignation que les hommes – les vrais – utilisent entre eux. Désormais, les féministes ne peuvent plus miser que sur des hivers prolongés et des pannes d’électricité fréquentes.


[1]. Voir Shanna Swan, Count Down (2021).

Mai 2022 - Causeur #101

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Première ministre ou Premier ministre?
Next article Économie française: une socialiste à Matignon, vraiment?
est directeur adjoint de la rédaction de Causeur.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération