Et vogue le vacancier sur les routes de France, à la recherche du bien-être estival ! On ne va pas seulement se vider la tête des tracas de l’année et des vicissitudes de l’époque, on va aussi se remplir la panse de denrées du plaisir et de boissons du bonheur. Les vacances, c’est fait pour se changer les idées et l’appétit, sortir des sentiers battus du boulot et des allées de la grande distribution. Et c’est là que le bât blesse, car les marchands d’illusion attendent justement le touriste au coin du bois. Juillet et août sont les meilleures périodes de chasse pour les prédateurs du portefeuille néophyte. Petit, petit, petit…

*Photo: Soleil

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Lire la suite