Quantcast
Home Brèves Double nationalité : Claude Goasguen veut-il qu’on légifère contre Carla Bruni ?


Double nationalité : Claude Goasguen veut-il qu’on légifère contre Carla Bruni ?

La proposition de suppression de la double nationalité suggérée par Claude Goasguen n’a suscité que des commentaires indignés voire amusés à l’Assemblée, droite et gauche confondues. A tel point que la proposition-phare de son rapport sur le droit de la nationalité vient d’être enterrée avant même de voir le jour.

Aux Quatre colonnes hier, on a aussi fait aussi beaucoup de blagues à propos de la clientèle électorale du député UMP du 16ème arrondissement: “Je me demande ce qu’il va répondre à ses électeurs franco-américains, franco-israéliens ou franco-italiens” rigolait perfide un de ses collègues de la majorité. Perfidie qui prend encore plus de sens quand on sait que Claude Goasguen est président du groupe d’amitié France-Israël au Palais Bourbon. Groupe très actif, et on l’en félicite, pour la libération du soldat Gilad Shalit, qui bénéficie de cette double nationalité, ce que nombre d’électeurs de Claude Goasguen, passablement énervés, n’ont pas manqué de faire remarquer à leur député.

Enfin, on rira, pour une fois grâce à Eva Joly, qui a fait remarquer que parmi ces hordes de binationaux qui vivent chez nous sans vouloir n’être que Français, on trouverait une certaine Carla Bruni-Sarkozy…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Arménie : une tragédie sans répit
Next article Grèce: nos politiques passent le bac Eco

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération