Quantcast
Home Brèves Dieux de l’Olympe, entendez nos prières


Dieux de l’Olympe, entendez nos prières

Le polythéisme comme solution aux problèmes modernes.

Dieux de l’Olympe, entendez nos prières
Vlassis Rassias / Capture d'écran YouTube d'une vidéo du 23/11/2019 de la chaine Hellenismostv

Le petit retour de la foi polythéiste en Grèce.


Chaque année, ils sont des centaines à se rassembler au Temple d’Artémis, la déesse de la chasse, situé près d’Athènes. Drapés dans des toges, couronnes de fleurs sur la tête, face à des statues de plâtre, ils invoquent Zeus et Apollon, sacrifient aux Dieux de l’Olympe comme leurs ancêtres le faisaient il y a 2 000 ans. Depuis plusieurs décennies, différentes organisations et associations font la promotion de l’ancien esprit hellénique, balayé par l’apparition du christianisme en Europe. Ils sont, pour la majorité d’entre eux, des Grecs d’origine, se considèrent comme les héritiers des fils antiques de Sparte, Corinthe ou Delphes et organisent des festivals chaque année au mont Olympe. « Prometheia » est un des nombreux exemples de ce revival polythéiste 2.0. Conférences, musiques et danses d’époque, théâtre, combats à l’épée rythment ces bacchanales qui se déroulent sur trois jours. Fondé en 1997, le Conseil suprême des Hellènes ethniques (YSEE) estime que la religion chrétienne « s’est imposée par la violence » et que les Grecs du nouveau millénaire doivent se « réapproprier leurs racines ». « Nous sommes la continuation naturelle de la religion nationale grecque. Nous n’avons jamais cessé d’exister, bien que des siècles de persécution se soient écoulés », explique Vlasis Rassias, fondateur de l’YSEE. Son organisation compte officiellement 2000 membres et des cellules au sein de la diaspora grecque à travers le monde. Leur prosélytisme a d’ailleurs très vite attiré l’œil de l’Église orthodoxe qui a vainement tenté de faire interdire leurs pratiques jugées « païennes ». « C’est une coopération avec les forces des ténèbres, avec le diable, la tentative de faire revivre le culte des douze dieux est un culte de démon », a même dénoncé le métropolite Panteleimon dans un courrier rendu public. En 2017, reconnue comme religion, l’YSEE a obtenu du ministre de l’Éducation le droit de pratiquer ses rites sans craindre les foudres des orthodoxes. Une victoire pour Vlasis Rassias qui est persuadé que le polythéisme antique est la solution aux problèmes actuels de la Grèce.

A lire aussi: Monocles, Monocules et autres peuples fabuleux


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Boris Johnson, homme politique et punk?
Next article Paris, ville en voie de développement
Journaliste , conférencier et historien.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération