L’édito’ d’Elisabeth Lévy


Pardonnez-moi l’expression, mais nos ancêtres étaient vraiment des cons. À quoi pouvaient bien servir toutes ces controverses sur la justice, la morale et la grâce, tout ce fatras sur l’équilibre des pouvoirs et des contre-pouvoirs, tous ces chichis élaborés en quelques siècles pour garantir l’indépendance des juges et les droits de la défense, sinon à produire d’ennuyeux livres attrapant la poussière et risquant, de surcroît, de détourner d’innocents enfants de leurs saines activités numériques ? Cet invraisemblable empilement de lois et de procédures a-t-il du sens quand n’importe quel citoyen peut se faire en quelques clics une idée de la culpabilité ou de l’innocence ?

L’opinion fait la loi

Nous assistons au déploiement d’un ordre nouveau, post-démocratique, où l’opinion fait la loi et où le pilori médiatique remplace la salle d’audience. Redoutons que l’affaire Darmanin préfigure notre avenir, un monde où la

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2018 - #58

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite