Globalisation oblige, la Chine s’est trouvée obligée depuis quelques années de recourir aux pancartes bilingues pour guider et informer touristes et businessmen aux quatre coins du pays. Mais l’ignorance qu’ont les Chinois de l’anglais a provoqué un phénomène philologique inédit qui fait les délices des internautes. Pour se faire comprendre au restaurant, s

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2017 - #48

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite