Quantcast
Home Édition Abonné Le petit livre rouge d’Amazon


Le petit livre rouge d’Amazon

Le capitalisme rouge

Le petit livre rouge d’Amazon
©D.R.

En Chine, Amazon cède aux exigences du régime communiste…


Tout est parti des trois tomes de La Gouvernance de la Chine, de Xi Jinping. Il y a deux ans, cette profusion de discours, pensées et préceptes du président chinois a reçu un commentaire mitigé et une note en deçà du maximum de cinq étoiles sur amazon.cn, le site chinois du géant du e-commerce. Désormais, les internautes chinois ne peuvent ni évaluer ni commenter l’ouvrage. Ainsi en a décidé la main de fer rouge, avec la complicité servile d’Amazon.

A lire aussi : Amazon, une entreprise pour les gouverner toutes

Une enquête de Reuters révèle que, depuis déjà dix ans, le géant américain plie l’échine pour satisfaire les caprices de l’Empire, dans le but d’y faire fructifier son marché. En partenariat avec une entreprise d’État, le China International Book Trading Corp (CIBTC), Amazon a créé un portail sur son site américain, China Books, proposant plus de 90 000 livres. Parmi les titres les plus alléchants, Histoires de courage et de détermination : Wuhan dans le confinement du coronavirus ou, à propos de la région des Ouïghours, Incroyable Xinjiang : histoires de passion et d’héritage, qui gomme toute référence à un quelconque « problème ethnique ». L’idylle « sino-amazonique » se résume à une « relation commerciale entre deux entreprises », a laconiquement commenté CIBTC. « En tant que libraire, nous pensons qu’il est important de donner accès à l’écrit et à diverses perspectives. Cela inclut des livres que certains peuvent trouver répréhensibles », a déclaré le géant de la vente en ligne.

Les tensions récurrentes entre Joe Biden et Xi Jinping s’évaporeront-elles grâce à cette lune de miel ? « Partout où il y a du commerce, il y a des mœurs douces », écrivait Montesquieu. China Books n’ayant pas généré de revenus significatifs pour Amazon, ce dernier semble plus s’abandonner aux plaisirs de la soumission qu’à la douceur des mœurs chinoises. Pendant ce temps-là, en France, Amazon humilie nos libraires et élude les tentatives de l’État pour lui imposer une fiscalité plus juste.

Février 2022 - Causeur #98

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Verlaine boit
Next article Zemmour au chevet de la France silencieuse
Enseignant

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération