Home Politique Villeurbanne : André Gerin sauve l’honneur


Villeurbanne : André Gerin sauve l’honneur

Hier midi, j’ai écrit, en résumé, que la gauche et l’UMP se déshonoraient, s’engageaient dans une voie suicidaire et faisaient le lit du FN en faisant semblant de ne pas voir quel genre d’extrémistes étaient à l’origine de l’agression de trois jeunes juifs à Villeurbanne et des nombreux actes antisémites perpétrés depuis l’affaire Merah.

Je trouvais particulièrement lamentable, qu’au nom du refus de je ne sais quelle stigmatisation, on laisse le FN incarner seul, aux yeux de l’opinion, la simple vérité factuelle, fût-elle dénaturée, et concluais en exprimant à quel point j’aurais été heureux d’entendre venant de quelque part à gauche une analyse plus fine de cette catastrophe en gestation.

Eh bien je n’ai pas eu longtemps à attendre, j’ai reçu hier soir ce communiqué d’André Gerin, qui se définit lui-même comme « député communiste et républicain » du Rhône.
Dans le silence sépulcral qui accompagne l’expansion ininterrompue du fanatisme islamiste dans les territoires perdus de la République, ce communiqué est un coup de tonnerre. Il nous a paru indispensable de le publier intégralement :

******
Combattre l’antisémitisme, c’est combattre la haine de la France

L’agression de trois jeunes juifs à Villeurbanne doit nous bousculer dans nos certitudes tranquilles, il faut en finir avec l’angélisme et ouvrir les yeux.
Je veux exprimer ici ma solidarité avec la communauté juive, en premier lieu à Villeurbanne où se multiplient moult agressions.
Oui, dans l’agglomération lyonnaise, comme partout en France, il y a du racisme, de l’antisémitisme et je veux rappeler ici, il y a aussi de l’anti France. Les tueries de Montauban et de Toulouse par Mohamed Merah l’ont confirmé.
Allons-nous prendre la mesure du danger au cœur de l’actualité de notre pays ?
A-t-on oublié la tentative, de Khaled Kelkal en 1995, d’organiser un massacre à la sortie de l’école juive de Villeurbanne ? Il s’en est fallu de quelques minutes pour que la situation tourne au cauchemar.
Oui, la gangrène intégriste existe bel et bien dans des quartiers de France. Se diffuse ce poison de l’obscurantisme religieux qui nourrit l’antisémitisme et le racisme anti-blancs. Arrêtons de faire l’autruche.
Cette réalité que je dénonce depuis des années est largement sous-estimée comme je le démontre dans mon livre « Les ghettos de la République – Encore et toujours ». Un certain nombre de nos gamins sont enfermés dans ces ghettos ethniques.
Cette haine de la France doit nous interpeller, notre vigilance doit redoubler car le risque, c’est la banalisation de faits d’une extrême gravité qui minent les fondements de la République.
L’heure est au courage, à la détermination et au réveil de tous les républicains.

André Gerin
******

On rappellera qu’André Gerin est à l’origine du projet de loi contre la burqa. On rappellera aussi, avec tristesse, que ses positions courageuses sont loin d’être entièrement partagées par la direction de son parti, et qu’elles sont régulièrement déformées et insultées par Jean-Luc Mélenchon.

 
*Photo : bbcworldservice


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article En Hongrie, les vieux démons reviennent au galop…
Next article L’irrésistible poussée à gauche des Français de l’étranger
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération