51% des Français ont déjà utilisé un sextoy (contre 7% il y a 30 ans). La pratique régulière grimpe à 30% de la population(1)


La pandémie accélère l’artificialisation de notre vie. Nous avons découvert les délices des réunions en visioconférences, des apéros sur Zoom et la culture en boîte de conserve : quel bonheur d’assister au concert de notre chanteur favori sur Facebook, sans être obligé de sortir de chez soi ! 

A lire aussi, l’ouvreuse: Les absents ont toujours raison

Il sera bientôt possible de construire sa vie pratiquement sans interactions sociales en chair et en os. Le désir sensuel suit cette tendance, endormi par la sacro-sainte « distanciation sociale » et par la

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Lire la suite