Dans son film-documentaire de plus de huit heures, le réalisateur Wang Bing plonge dans l’enfer de la mémoire des survivants de l’épuration maoïste. Fuyant le sensationnel, il privilégie le témoignage plutôt que le jugement.


Chine communiste, fin des années 50 : le camarade Mao dans son incommensurable sagesse politique déclenche une vaste opération d’épuration destinée à purger le pays de ses éléments droitiers. Des milliers de pauvres bougres révolutionnaires de la première heure, trompés par un premier discours qui les avait incités à dire ce qu’ils pensaient vraiment du régime, sont envoyés dans des camps dits de rééducation tels ceux

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Novembre 2018 - Causeur #62

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite