Home Culture L’amour est-il à réinventer?


L’amour est-il à réinventer?

"La nouvelle éducation sentimentale" de Guillaume Devaux

L’amour est-il à réinventer?
Guillaume Devaux © Samuel Kirszenbaum

La nouvelle éducation sentimentale, un roman de Guillaume Devaux chez Albin Michel


Tinder, Happn, etc. : cela vous dit quelque chose, bien sûr.

Guillaume Devaux, 30 ans et un peu tous les talents – drôle, intelligent, profond, rapide, subtil – en a fait l’épicentre de son premier roman. Sur le féminisme, l’avortement, l’amour (c’est le… coeur du livre) – tous sujets très casse-gueules et rebattus que guettait la catastrophe industrielle -, on n’avait pas été si emballé depuis… longtemps.

A lire aussi: André Comte-Sponville: Montaigne, encore une fois

Sur l’amour, ceci : « On réalise toujours deux fois à quel point l’autre est beau : au premier jour et au dernier. » Sur le divorce : « Combien de couples, le jour du divorce, ont constaté ne s’être pas dit la même chose en se disant ‘’Je t’aime’’ pendant 20 ans ? » Sur le féminisme, la violence : « J’ai l’intuition désespérée que lorsqu’une femme est victime d’une violence sexuelle, ce n’est pas une femme qui est victime d’un homme, c’est un humain qui est victime d’une merde. C’est Harvey Weinstein en l’homme qu’il faut juger, et non pas l’homme en lui. » Ainsi, à chaque page ou presque. Sur François Truffaut : « Démembrons les cons, mais sauvons les hommes et les femmes des moralistes qui les empêchent de regarder les seins. »

Devaux s’en défend mais c’est un moraliste romantique tendre, déjà démodé… ou bientôt culte. Allez savoir.

La nouvelle éducation sentimentale, de Guillaume Devaux, Albin Michel, 240 pages.

La Nouvelle Education sentimentale

Price: 17,90 €

25 used & new available from 6,27 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Antispécistes: chercher la petite bête
Next article “Le domaine de la défense doit rester français”
est né en mai 1968. A collaboré ou collabore à La Quinzaine Littéraire, La NRF, Commentaire, Esprit, Service Littéraire, Le Figaro Littéraire, etc. A publié Bréviaire capricieux de littérature contemporaine pour lecteurs déconcertés, désorientés, désemparés (Scali, 2008) et Supplément inactuel au Bréviaire capricieux de littérature contemporaine pour lecteurs… (éd. La Bibliothèque, 2011).

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération