Home Brèves Elections allemandes : Le collier de la reine Angela


Elections allemandes : Le collier de la reine Angela

L’unique débat télévisé au sommet de la campagne électorale allemande a mis aux prises, dimanche soir, la chancelière Angela Merkel et son challenger social démocrate Peer Steinbrück. Les familiers du débat politique d’outre-Rhin savent bien que rien n’est plus ennuyeux que ce genre d’exercice, où les protagonistes ânonnent leur programme, sans jamais s’interrompre ni tenter de déstabiliser leur adversaire par une petite phrase assassine. Le résultat des sondages réalisés à l’issue de ce débat sont conformes aux prévisions : moitié-moitié. À 1% près dans un sens ou dans un autre, les avis se sont partagés sur le vainqueur de cette poussive joute verbale.

Mais Angela Merkel sort victorieuse par KO grâce à une astuce visuelle qui devrait rester dans les annales de la communication politique. Elle est apparue sur le plateau vêtue d’un strict tailleur gris anthracite, mais l’œil du téléspectateur était attiré par son kitschissime collier aux couleurs du drapeau de la République fédérale : noir, rouge, or. Ce n’était ni du Cartier, ni du Tiffany, mais un banal collier comme on peut en trouver dans les boutiques fournissant des gadgets aux supporters de la Mannschaft, l’équipe nationale de football. Résultat, on a oublié les controverses sur le SMIC ou le soutien à la Grèce pour se focaliser sur l’affaire du collier de la reine. Du grand art.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Jérôme Guedj, cible d’un corbeau antisémite
Next article Pour la peau d’un prof

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération