Quantcast
Home Monde Kharkiv: faiblesses russes, surprise ukrainienne


Kharkiv: faiblesses russes, surprise ukrainienne

La contre-offensive ukrainienne semble porter ses fruits...

Kharkiv: faiblesses russes, surprise ukrainienne
Le ministre ukrainien de l'Intérieur Denys Monastyrskyi félicite des hommes à Kharkiv, 8 septembre 2022 © Vyacheslav Madiyevskyi/SIPA

L’offensive ukrainienne à Kharkiv est une initiative ambitieuse, probablement destinée à envelopper Izioum et à piéger les forces russes déployées dans le secteur. Elle cherche vraisemblablement à couper les lignes de communication terrestres à Koupiansk, nœud logistique important des forces russes de la région du nord Donbass. La rivière Oskil, à l’est d’Izioum, comme le Dniepr au Sud et à l’Est de Kherson, crée une poche vulnérable pour les unités déployées sur la rive droite (à l’ouest) et donc adossées à un obstacle non négligeable.

En 48 heures, cette offensive, faisant bon usage des blindés coordonnés avec l’infanterie, aurait réalisé des gains substantiels, plaçant les forces russes dans une position difficile. Les forces russes, de moindre qualité, semblent avoir été éparpillées sur le front, et non préparées à encaisser un tel choc – notamment les Rosgvardia, la garde nationale de la Fédération de Russie. Elles ont probablement été prises par surprise. Il est toutefois difficile de savoir si les Russes ont sous la main des réserves disponibles à proximité de Koupiansk pour couper l’élan de l’attaque à Kharkiv, envoyer des renforts et empêcher l’encerclement de certaines unités.

Quoi qu’il en soit, le fait que les Russes aient été obligés de confier pareil secteur du front à des Rosgvardia (des miliciens qui connaissent les rudiments du métier du fantassin, mais qui sont incapables de mener un combat interarmes avec des éléments intégrés de blindés, d’artillerie, du génie et de l’aviation), suggère que l’armée russe manque cruellement d’unités de qualité et surtout bien entrainées.

Dans une guerre, en règle générale, le niveau technologique d’une armée est bien moins déterminant que son niveau de formation, d’entrainement et la qualité de l’encadrement. On peut ainsi voir des unités russes de volontaires mal entrainées, mal organisées dans le 3e corps d’armée, qui sont paradoxalement dotées des chars les plus modernes de l’arsenal russe ! À cette dépendance à l’égard d’unités de moindre qualité s’ajoute la difficulté à effectuer une rotation des unités sur le front, et à retenir le personnel expérimenté en fin de contrat (souvent de six mois). Ainsi, on peut estimer que l’Etat-major russe a désormais donné la priorité au front sud (Kherson et Zaporijia), et que c’est là que s’y déploient ses meilleures troupes. Avec les conséquences que l’on peut imaginer sur les autres secteurs. Les Ukrainiens souffrent sans doute de problèmes équivalents (un récent reportage du Washington Post sur les blessés ukrainiens de l’offensive de Kherson exposait d’ailleurs crument les lacunes ukrainiennes), mais ils semblent dernièrement démontrer une capacité à trouver des solutions plus efficaces. Kiev fait preuve  de plus de souplesse et d’imagination, et exploite habilement des faiblesses repérées chez les Russes.

Cependant, malgré le succès de cette percée ukrainienne au sud de Kharkiv, l’affaire est loin d’être pliée, les Russes continuant à disposer de moyens importants leur permettant de geler le front. Mais, le plus important à retenir, c’est que l’Ukraine a l’initiative, et qu’elle démontre qu’elle est capable à la fois  de surprendre et de mener deux efforts importants en même temps. 


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Elizabeth II, l’indétrônable
Next article Pourquoi les Français regrettent-ils, eux aussi, la reine du Royaume-Uni ?
est historien et directeur de la publication de Causeur.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération