Après Hippocrate ou Médecin de campagne, le réalisateur Thomas Lilti ausculte entre humour et sérieux la Première année de médecine.


Médecin et cinéaste… Thomas Lilti a la double casquette mais, que l’on se rassure, il n’exerce que le cinéma. Ce dernier s’accommode de l’intermittence de sa pratique, la guérison des corps beaucoup moins. À ce jour, il est l’auteur de quatre films, dont trois parlent précisément de médecine. Le dernier en date, Première année, s’intéresse avec humour et verve aux années de formation.

Les savoureux Vincent Lacoste et William Lebghil enfilent les blouses blanches des étudiants et le film ne lâche jamais une note qui oscille entre ironie et mélancolie. Lilti évite quasiment tous les écueils d’un récit initiatique qui ne se veut ni tout à fait sérieux ni tout à fait comiq

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Septembre 2018 - Causeur #60

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite