Heureux comme un homosexuel en France : c’est peut-être ce dont rêvent les gays polonais. Pour eux, ça n’a pas marché : à l’heure qu’il est, la Diète polonaise est sans doute en train de discuter à nouveau du projet de loi sur l’union civile. C’est que nous, les Polonais, nous aimerions nous donner, comme aurait dit Gombrowicz, la gueule d’un pays civilisé. Autrement dit, nous souhaiterions rester catholiques à 99%, mais avec un zeste d’ouverture d’esprit, de tolérance, de modernité. Au lieu de quoi le Financial Times nous qualifie de « pays de l’Est » – autant dire barbare. Quand il fallait combattre le communisme, nous étions de l’Ouest. Là, un mot de travers et nous revoilà « de l’Est » ! Voilà une belle récompense ! Ah, si nous avions su à quoi ressemble la démocratie, nous n’aurions pas levé le petit doigt. On verrait alors les mauviettes du « FT » donner des leçons de morale aux camarades du Soviet suprême ! Mais bon, les choses sont comme elles sont. Impossible de revenir en arrière. Qu’on le veuille ou non, nous avons une démocratie en Pologne et il faut qu’on se débrouille avec.
Le scandale est parti d’un rien. Interrogé sur ladite union civile, Lech Walesa a simplement conseillé à la minorité homosexuelle de rester à sa place de minorité. Sur un plateau de télévision, à une heure de grande écoute, le Prix Nobel de la paix a suggéré que les députés homosexuels occupent les derniers rangs du Parlement polonais, voire qu’ils soient séparés de leurs collègues par un mur. Rien que ça. Non pas que ces idées d’un autre âge n’aient pas cours dans la société. Mais Walesa, le héros de Solidarnosc… Pour paraître moins slave et plus civilisé, Walesa aurait pu formuler cette proposition de façon moins abrupte. Enfin, l’essentiel, c’est que les homos ne se soient pas vexés. Un activiste LGBT a même déclaré : « Je ne voudrais pas faire de Walesa l’ennemi numéro un de la communauté gay de ce pays. Tout au plus, l’ex-président a verbalisé l’opinion de beaucoup de Polonais. Je ne serais pas surpris d’apprendre que la majorité de mes concitoyens partage ses sentiments. »

*Photo : lifebeginsat50mm.

Lire la suite