Home Économie Les supergagnants de la pandémie


Les supergagnants de la pandémie

Au royaume des inégalités, les milliardaires sont rois...

Les supergagnants de la pandémie
Li Jianquan président de Winner Medical © D.R.

Pendant que beaucoup étaient au chômage ou sont tombés dans la précarité, d’autres s’en s’ont mis plein les poches…


En avril, la revue américaine Forbes a annoncé que les douze derniers mois avaient vu l’émergence d’un nombre record de nouveaux milliardaires, ces personnes dont la fortune personnelle dépasse les 1 000 000 000 de dollars. Tandis que la pandémie apportait le chômage et la pauvreté à un grand nombre de personnes autour de la planète, 493 individus sont passés de l’état de riche à celui de super-riche.

Si les activités à l’origine de leur prospérité sont variées, certaines sont sans doute liées à l’ennui du confinement. Quatre des nouveaux milliardaires chinois se sont enrichis dans le développement de produits pour cigarette électronique, Kim Kardashian dans celui de produits de beauté et de lingerie amincissante. Cependant, pas moins de 40 des nouvelles fortunes sont le résultat direct de la pandémie, provenant de produits et services développés pour lutter contre le coronavirus sur le plan médical.

Parmi ces nouveaux milliardaires, on trouve le PDG de BioNTech, qui a créé le vaccin Pfizer, et quatre dirigeants de la société Moderna, inventeur du vaccin du même nom. L’entreprise chinoise CanSino Biologics a aussi donné naissance à un quatuor grâce à leur vaccin. D’autres ont produit traitements, tests et ampoules ou organisé des essais cliniques. Si les patrons d’AstraZeneca ne figurent pas au palmarès, c’est peut-être parce que ce vaccin est vendu à prix coûtant jusqu’à la fin de la pandémie.

Le plus riche de tous les nouveaux milliardaires est Li Jianquan, le président de Winner Medical, société chinoise ayant vendu des masques et des vêtements de protection à la terre entière. D’ailleurs, le pays qui comporte le plus de nouveaux super-riches est la Chine, pays d’origine du Covid-19. Comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Mai 2021 – Causeur #90

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Affaire de Sarah Halimi: une mise au point
Next article Le syndicat étudiant de gauche FSE exhibe le logo d’une organisation terroriste sur son affiche pro-Palestine
Étudiante à l'ILDJ

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération