Alain Finkielkraut réagit au discours… par causeur