Home Monde Covid: Non, il n’y a pas eu d’« effet Thanksgiving » !


Covid: Non, il n’y a pas eu d’« effet Thanksgiving » !

Des chiffres infirment l'idée d'une flambée de l'épidémie après cette fête aux Etats-Unis

Covid: Non, il n’y a pas eu d’« effet Thanksgiving » !
Donald Trump gracie la dinde "Corn" pour Thanksgiving, Maison Blanche, 24 novembre 2020. © Susan Walsh/AP/SIPA Numéro de reportage: AP22517353_000003

Plus de trois semaines après la fête américaine de Thanksgiving, un article du New York Times s’appuie sur des données téléphoniques et scientifiques pour mettre à mal « l’effet Thanksgiving » et infirme ainsi les discours des experts et politiques brandissant la menace des fêtes de Noël en France. Explications.


Le 7 décembre 2020, Valérie Pécresse affirmait sur France Inter: « Pour éviter une troisième vague, on aura besoin que tous les Franciliens aillent se faire tester massivement après les fêtes » afin d’éviter « un effet Thanksgiving ».

Autrement dit, les rassemblements publics et privés pour la fête de Thanksgiving auraient participé au rebond de l’épidémie aux États-Unis. Ne s’appuyant sur aucune source scientifique, Valérie Pécresse aurait pu s’abstenir mais à sa décharge, elle n’est pas la seule à avoir évoqué « l’effet Thanksgiving ». Le Conseil scientifique l’a également mentionné. Par ailleurs, bon nombre de médias ont suivi le fameux Conseil scientifique et ont relayé cette information douteuse.

À lire aussi, Lydia Pouga: A-t-on encore le droit de s’interroger sur les vaccins à ARNm?

Or, les données scientifiques américaines ne vont pas dans le sens des autorités françaises. De manière générale, dans les États où la situation sanitaire empirait avant Thanksgiving, celle-ci a continué de s’aggraver. Et dans les États où la situation sanitaire s’améliorait avant que les Américains ne s’attablent autour de leur dinde traditionnelle, on n’a pas connu d’inversion de la tendance. Ce graphique ci-dessous est à cet égard assez parlant :

Évolution du nombre moyen de cas sur les sept derniers jours à trois dates différentes: 11 novembre ; 25 novembre ; 9 décembre. Le point du milieu correspond à la date du 25 novembre, soit un jour avant Thanksgiving. © Capture d'écran New York Times.
Évolution du nombre moyen de cas sur les sept derniers jours à trois dates différentes: 11 novembre ; 25 novembre ; 9 décembre. Le point du milieu correspond à la date du 25 novembre, soit un jour avant Thanksgiving. © Capture d’écran New York Times.

La responsabilité individuelle à l’œuvre

Il faut toutefois nuancer l’hypothèse d’un risque quasi nul de contamination pour les fêtes de fin d’année. En effet, grâce aux données de géolocalisation[tooltips content=”Ces données sont produites par Cuebiq, une société d’analyse de localisation, et reprises par le New York Times.”](1)[/tooltips], le New York Times constate que les Américains ont considérablement réduit leurs interactions durant Thanksgiving par rapport à l’année dernière (-66% au nord-est et dans la moitié ouest ; -55% dans le sud des États-Unis). Les comtés où les Américains ont eu plus d’interactions que l’année dernière ne représentaient que 0,5% de la population américaine. Les Américains ont ainsi fait preuve de civisme et d’intelligence lors de Thanksgiving. Auront-ils le même comportement lors des fêtes de fin d’année ?

Il n’est donc pas illégitime d’appeler les Français à « redoubler de vigilance » pendant les fêtes comme le fait l’exécutif en France, mais il est inexact d’affirmer que les États-Unis connaissent une nouvelle période de hausse des cas de Covid-19 à cause de Thanksgiving. Les fake news ne font qu’apporter de l’eau au moulin des complotistes…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La quarantaine éclatante
Next article La Cour européenne des droits de l’Homme charia un peu

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération