Quantcast
Home Culture Immersion chez les Papous


Immersion chez les Papous

« 140 km à l’ouest du paradis », aujourd’hui au cinéma

Immersion chez les Papous
140 km à l'ouest du paradis, un film de Céline Rouzet (2022) © New Story

Un documentaire de Céline Rouzet montre la mise en coupe réglée par Exxon d’un pays mal connu, la Papouasie Nouvelle Guinée…


Au nord de l’Australie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée reste l’une des régions les plus enclavées du globe. Les trois-quarts de ses habitants n’ont guère de contacts avec ce qu’il était convenu d’appeler, jadis, « la civilisation ». Ils vivent, ou plutôt ils survivent, dans la jungle. De dix années d’immersion chez ces autochtones, Céline Rouzet a tiré un long métrage documentaire, « 140km à l’ouest du paradis » –  son premier film. Edifiant.

Selfies devant les danses tribales

Troublé par de violents mouvements sécessionnistes et de sanglants conflits frontaliers, l’ancienne colonie britannique, indépendante depuis 1975, est devenue une sorte de zoo humain pour touristes anglo-saxons en goguette, qui se font des selfies devant les danses tribales, en se félicitant, face à la caméra, de voir si bien préservées ces « authentiques » traditions ancestrales. L’envers du décor nous est bientôt révélé par l’objectif : pure mise en scène, le spectacle se déroule sur un terrain vague ceinturé de clôtures.

Un monde qui disparait (C) New Story

Sur ce désastre ethnologique se pose incidemment la voix off de la réalisatrice, comme pour souligner l’intimité de son regard. Regard qu’elle concentre, après ce préambule, sur le destin tragique d’une famille du cru, à présent sans ressources. De fait, patriarcale, clanique et jusqu’alors autosuffisante (principalement grâce à la culture vivrière), la société traditionnelle se voit aujourd’hui dépecée par le jeu trouble des politiciens et autres affairistes locaux, lesquels, contre la promesse jamais tenue d’aménagement du territoire et de profits fonciers, s’ingénient à dépouiller de leurs terres des chefs de tribus parfaitement ignorants des notions de cadastre ou de propriété privée.

A lire aussi: Tant qu’il y aura des films

Territoire en coupe réglée

Dans le rôle de l’accusée, Exxon Mobil, qui occupe un périmètre interdit d’accès et clos de barbelés. La multinationale américaine est l’unique exploitant des gigantesques gisements de gaz naturels découverts là il y a un peu plus de dix ans. Transformés en « parcelles d’exploitations » chacune dotée de son numéro, les villages de dissolvent ainsi dans un processus de mise en coupe réglée du territoire, sur fond de drogue, de propagande et de violence armée.  

Figure récurrente du récit, Tony, le fils disparu (on comprend qu’il est mort du sida) incarne la fatalité de cette déréliction mortifère, mais aussi l’ambivalence morale où cette sournoise entreprise de spoliation trouve ses appuis et se cherche une légitimité. Les clairs partis pris de Céline Rouzet n’épuisent pas la taraudante question de la relation du « local » au « global », sur une planète où les échanges (financiers, marchands, humains, symboliques) sont, quoi qu’on fasse, mondialisés.

140 km à l’ouest du paradis. Documentaire de Céline Rouzet. France, 2022. Couleur. Durée : 1h26. En salles le 21 septembre 2022.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Moix: profession écrivain
Next article L’économie libidinale de l’Union européenne

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération