Faut-il sauver nos humanités ? Sur cette question sensible, puisqu’elle concerne l’image gratifiante que nous avons de nous-mêmes, un préalable s’impose. Il consiste à s’immuniser contre la tentation grincheuse en se chantonnant les derniers vers d’un poème d’Aragon chanté par Léo Ferré.
« Et puis qu’on ait ou non vendu son chinchilla
Son hermine ou son phoque
Il vous reste du moins cet amer plaisir-là
Vitupérer l’époque, vitupérer l’époque, l’époque. »

Rappelez-vous que le titre de cette chanson est Les Fourreurs.
Vous ne voyez pas où je veux en venir ?
Eh bien, je voudrais dire aux enfants de fourreurs et du Livre qui sont devenus de brillants intellectuels grâce à l’École républicaine, et qui rêvent que l’École républicaine permette aux enfants d’immigrés d’aujourd’hui d’acquérir la même culture qu’ils se trompent et d’enfants et d’époque.

Lire la suite