Home Brèves Viande de cheval : la belle boulette d’Ikea


Viande de cheval : la belle boulette d’Ikea

C’est la presse suédoise qui a levé le lièvre : les fameuses boulettes Ikea, qui tiennent la tête d’affiche dans tous les restaurants du marchand moderniste de meubles et dans tous ses rayons d’épicerie ne contiennent pas que du porc et du bœuf comme nous l’assuraient leurs étiquettes.
Un laboratoire d’analyse vient en effet de déceler des traces de viande de cheval dans les mondialement célèbres köttbullar. Cette analyse a été réalisée à la demande des services vétérinaires tchèques sur une livraison contenant notamment 760 kilos de boulettes destinées au magasin de Brno.
Aussitôt la nouvelle connue, les communicants d’Ikea se sont mis en alerte rouge écarlate et ont simultanément proclamé leur bonne foi absolue et le retrait immédiat desdites boulettes dans toute la Tchéquie et dans 15 autres pays européens, France incluse. On notera qu’elles restent néanmoins à l’affiche dans la plupart des sites du magasin, y compris à Brno.
ikea
Vous vous poserez peut-être la question de savoir pourquoi je m’indigne de façon quasi-hessellienne sur ces damnées boulettes Ikea alors que je n’ai pas jugé utile de vous bassiner jour après jour avec la longue liste des plats carnés contaminés par ce scandale équestre. Le cas échéant, ma réponse est toute simple : dans mon congélo, je n’ai ni Beef lasagnes de Findus, ni ravioli Buitoni « pur bœuf »  et autres tortellinis Nestlé. En revanche des köttbullar, j’en ai, ou plutôt, j’en avais avant de tout jeter hier aprèm…
Je sais bien que la viande de cheval n’est pas toxique, mais de temps à autres, moi aussi j’ai le droit d’être un peu mouton…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Beppe Grillo, celui qu’on n’attendait pas
Next article Oui, j’avoue, j’ai été prof pour les deux mois de vacances…
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération